Guinée: Plusieurs blessés lors d'une manifestation contre le 3e mandat à Macenta

20 Septembre 2019

Les membres du mouvement Elazologa, Atebein massivement mobilisé pour tenir un concert tout en s'opposant à un troisième mandat du président Alpha Condé, ont été dispersés par les forces de l'ordre ce 19 septembre 2019, dans la commune urbaine de Macenta en région forestière.

Remonté contre les violations des droits et libertés des citoyens de manifester, le chargé de communication du mouvement Elazologa, Atebein, Rober Kaliva Guilavogui n'a pas fait de cadeau à l'endroit du régime en place, suite à des promesses stériles :"le mouvement Elazologa a décidé jour pour jour de répondre toutes les propagandes qui se passent dans la préfecture de Macenta qui sont devenues monnaie courante dans la localité.

Raison pour laquelle on a décidé de faire un concert pour dire non à un troisième mandat chose qui a été refusé par la mairie", regrette le chargé de communication.

Selon lui, tous les points de revendication notamment la reconstruction de l'usine de thé, l'inondation du fleuve zazazia qui fait des victimes sont restés stériles et sans suite."Donc, ce 19 septembre 2019, a été choisi pour mettre en exergue cette activité.

Les autorités n'ont rien vu comme argument pour dire qu'il y a une tension qui grandit entre les deux communautés, donc il y a un risque d'affrontement.

Nous avons répondu pas question par ce que nous n'avons pas d'arme en main pour faire du mal à qui que ce soit. Nous sortons pour réclamer notre droit", lancé le responsable de communication au téléphone.

Activement recherché dans la commune urbaine de Macenta, il n'a pas manqué de citer les cerveau et main noire qui sont derrière cet état de fait :" pourquoi je ne suis pas allé très tôt au point de ralliement qui était la gare routière de n'zerekore parce qu'il il y a un groupe de motard composé de 20 motos qui me recherche activement à travers la ville on dirait que j'ai commis un crime.

Pour être précis ce sont les loubards du RPG-arc-en-ciel qui me recherchaient dont la mission est pilotée par le maire du RPG de Bofossou Georges Beavogui, un certain Lamine Guilavogui, Samory Camara, jeune frère de lex-ministre Louceny qui sont en train de tromper leurs propres parents .

Et, c'est les mêmes personnes qui veulent donner une connotation ethnique à notre mouvement. Mais ça ne marchera pas par ce que leurs intérêts sont menacés ... "révèle t-il.

Revenant sur le bilan de la journée, il a fait savoir que "Des arrestations ont été signalés et des blessés suite à l'intervention des forces de l'ordre et certains membres du RPG", conclu t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.