Sénégal: Poursuivi pour destruction d'une partie du stade de Mbacké, Ibrahima Diop, fixé sur son sort le 28 septembre

20 Septembre 2019

Ibrahima Diop sera fixé sur son sort le 28 septembre prochain. Ce prévenu était hier, jeudi, à la barre du tribunal de grande instance de Diourbel. Il est poursuivi pour destruction de biens appartenant à autrui.

Les faits remontent dans la nuit du dimanche au lundi où Ibrahima Diop et compagnie ont procédé à la destruction du stade olympique de Mbacké pour dit-il anticiper le ndiguel du khalife général des Mourides.

« J'ai participe à la destruction du stade. Lorsque je faisais cela, j'avais senti en moimême ce que je ne sens plus à la base ».

Interrogé pour savoir sil avait entendu de sa propre bouche le khalife donnait un ndiguel du genre, il a répondu par la négative.

« Es- tu prêt à reprendre ce même acte ? », dira le Procureur de la République. « Non, je vais privilégier pour la prochaine fois le dialogue », répondra-t-il.

La partie civile représentée par le Président de l'Odcav de Mbacké Modou Ndiaye Sy n'a pas demandé de dommages et intérêts. « On ne peut pas jouer nos compétitions d'ici deux semaines car les projecteurs, la grille de protection et les murs ont été détruits ».

Selon lui, une forte personnalité leur a demande d'abandonner la procédure judiciaire. Un protocole avait été signé entre l'Odcav et la commune de Mbacké. Le verdict de ce procès est attendu le 28 septembre prochain

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.