Tunisie: Présidentielle en Tunisie - Ennahdha appelle à voter Kaïs Saïed

En Tunisie, cinq jours après le premier tour de l'élection présidentielle, l'heure est aux tractations. Si le candidat emprisonné Nabil Karoui a enregistré peu de soutiens officiels des candidats vaincus, en revanche Kaïs Saïed engrange les ralliements. Dernier en date, celui d'Ennahdha.

Sans grande surprise, le parti d'inspiration islamiste va soutenir le candidat conservateur. L'annonce a été faite par le président du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha qui a précisé que la priorité de son parti était les élections législatives du 6 octobre. Un scrutin pour lequel Kaïs Saïed ne présente aucun candidat puisqu'il n'a précisément pas de parti politique.

Hors parti

Le vainqueur du premier tour se plaît à rappeler régulièrement qu'il est hors parti et qu'il n'envisage aucun changement de cap malgré les ralliements. Avec ce soutien d'Ennahdha, si l'on reporte les pourcentages de voix des différents candidats du premier tour qui se sont déclarés en faveur de Kaïs Saïed, celui-ci pourrait déjà compter sur quasiment 50% des voix. Mais les reports de voix ne sont pas un exercice mathématique et nul ne doute que le ralliement officiel d'Ennahdha risque de réveiller le sentiment anti-islamiste qui avait primé lors de la dernière présidentielle.

Rejet des partis traditionnels ?

Si les ralliements actuels visent officiellement le second tour du scrutin présidentiel, les partis cherchent aussi à se positionner face aux électeurs en vue des élections législatives qui pourraient confirmer le rejet des partis traditionnels.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.