Sénégal: Surpopulation carcérale - Les pouvoirs publics sont en train de chercher des solutions (ministre)

Kolda — Le secrétaire d'Etat en charge de la Promotion des droits humains et de la Bonne Gouvernance, Mamadou Saliou Sow, en tournée vendredi dans la région de Kolda (sud), a réaffirmé la volonté des publics de trouver des solutions à la problématique surpopulation carcérale.

"Le problème du surpeuplement des prisons est un problème mondial, mais pour ce qui est de chez nous, il y a des recherches de solutions et nous comptons aller vers la modification et des réformes du code pénal et du code de procédure pénale", a-t-il déclaré en marge d'un déplacement à la maison d'arrêt et de correction de Kolda.

"Il y aussi des initiatives en vue pour introduire de bracelets électroniques pour des condamnés à des peines mineures", a ajouté le secrétaire d'Etat, en visite pour notamment s'enquérir des conditions de travail et de vie dans les prisons.

"Nous avons entrepris des séries de visites dans certaines prisons pour s'enquérir des conditions de détention des prisonniers et également voir les conditions de travail des agents pénitentiaires. Nous avons écouté et entendu les uns comme les autres et des solutions vont être apportées" aux problèmes, a déclaré Mamadou Saliou Sow.

Selon lui, le surpeuplement de la maison d'arrêt et correction de Kolda n'est pas spécifique à la capitale du Fouladou.

LA MAC de Kolda compte actuellement 349 détenus, soit 147 prévenus et 202 condamnés, dont 62 étrangers , 8 mineurs et 10 femmes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.