Togo: Entente sur la mobilisation

20 Septembre 2019

Les ministres de la Sécurité des pays membres du Conseil de l'entente se sont retrouvés vendredi à Lomé pour parler des menaces sécuritaires.

A l'issue des travaux, ils ont formulé un certain nombre de recommandations.

Les chefs d'Etat sont invités à adopter la convention portant création du Mécanisme Entente de Renseignements (MER) ainsi que la directive communautaire sur la prévention de l'extrémisme violent.

Autre élément important permettant de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière et les groupes radicaux une gestion intégrée des frontières.

Les travaux ont été dirigés par le ministre Yark en sa qualité de président de cette réunion.

'Je voudrais encourager nos pays à persévérer dans la coopération (bilatérale et multilatérale) en brisant les frontières qui nous ont été imposées afin de venir à bout de ces phénomènes auxquels nous sommes exposés', a déclaré le ministre togolais de la Sécurité, Yark Damehame.

Le Conseil de l'entente, actuellement présidé par le Togo, comprend le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger et le Togo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.