Sénégal: La mutation de l'APS en société nationale est une "évolution majeure", selon son DG

Dakar — La mutation de l'Agence de presse sénégalaise (APS) en société nationale est une "évolution majeure" qui va induire des "changements importants", a affirmé son directeur général, Thierno Birahim Fall.

"Il s'agit d'une évolution majeure. Je parlerai même de révolution. Cela induit des changements importants. Je dirai même un changement radical dans le fonctionnement de l'agence, mais également dans son positionnement dans le paysage médiatique sénégalais et africain", a-t-il dit dans un entretien publié sur le site Internet du quotidien Le Soleil.

Thierno Birahim Fall a rappelé que la transformation de l'APS en société nationale était un vieux rêve. Il estime que cela implique nécessairement de faire face à deux défis : "le défi technique et technologique et celui de la durabilité".

Pour le directeur général de l'APS, relever ces deux défis revient à voir "comment pérenniser les financements au-delà de l'appui de l'Etat".

"Je pense que cela est extrêmement important", a-t-il souligné. M. Fall ajoute que "tous les acteurs des médias ont unanimement salué cette mutation institutionnelle" d'un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) à une société nationale.

Il estime que ce changement "va donner plus de ressources, de capacités de mobilisation de ressources à l'APS". "Cela nous donne également beaucoup plus de perspectives du point de vue technique et technologique, de la production et de la qualité de la production".

"Nous avons travaillé sur ce dossier pendant près de trois ans avec la direction du secteur parapublic, qui se trouve au Trésor public et au ministère des Finances et du budget. Le document était validé. Donc, c'est un travail bien élaboré qui a été [proposé au] conseil des ministres", a expliqué Thierno Birahim Fall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.