Angola: La Banque mondiale investit plus de 26 millions USD le secteur de l'eau en Angola

Huambo — Le secteur d'eau de la province de Huambo a reçu progressivement de 26.109.159 dollars (USD) de la Banque mondiale (BM), pour le financement supplémentaire du projet de la construction de 195 km du réseau de la distribution du précieux liquide.

S'adressant jeudi à l'Angop, le président du Conseil d'administration de la société locale d'approvisionnement en eau et assainissement, Adolfo Elias Gomes, a déclaré que ce financement se destinait également à l'installation de 41.000 nouvelles connexions domiciliaires, dans la ville de Huambo, siège de la province du même nom.

Selon le responsable, l'institution emploie, depuis juillet de l'année passé, les premiers 9.889.563 dollars, soit 40% de la somme totale.

Il a par la suite fait savoir que cet investissement avait permis d'installer 21 mille connexions domestiques dans les quartiers Benfica, Calilongue I et II, Caquerewa, Chiva et Lufefena, dans la périphérie de la ville de Huambo, sur une distance de 95 km du réseau de distribution d'eau à la population.

Adolfo Gomes a également annoncé, que la deuxième étape de financement de la Banque mondiale, était estimée à 16 millions de dollars pour l'installation d'autres 21 mille connexions domiciliaires dans le centre urbain de cette ville, sur une superficie de 200 kilomètres du réseau de distribution d'eau, afin d'améliorer le bien être des familles.

Avec ce renforcement, a-t-il ajouté, la société projette d'atteindre un total de 90 000 connexions domestiques dans la ville de Huambo sur une période de deux ans, afin de faire face aux défis de la croissance démographique estimée, selon le recensement de 2014, de 1,1 habitants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.