Congo-Brazzaville: Téléphonie mobile - Azur télécom fait son retour sur le marché congolais

L'opérateur a réussi à réhabiliter ses installations à Brazzaville, Pointe-Noire et Dolisie, et espère désormais aller à la conquête du marché local.

Le président directeur général de la société Azur télécom, Jean Bruno Obambi, était face à la presse, le 20 septembre, à Brazzaville, pour annoncer la fin des travaux puis l'ouverture des antennes dans les trois principales villes du pays, Brazzaville, Pointe-Noire et Dolisie. Il a saisi cette occasion pour parler également des nouveaux projets du groupe.

«Notre espoir est que la population congolaise se mobilise et revienne dans le réseau Azur. Si les compatriotes n'utilisent pas le réseau, on risque de se retrouver dans le pays sans une société congolaise dans le domaine de la téléphonie mobile », a lancé le patron de l'entreprise, indiquant que le système GSM a été restauré avec un accès rapide à internet, aux appels et services.

Les travaux de l'audit de l'entreprise puis du renouvellement des équipements ont été supervisés par le groupe canadien Télécom solution international. Son directeur général, Michel Legare, a expliqué qu'ils ont porté sur les installations énergetiques, l'équipement radio et la transmission...

Dans les tout prochains jours, la direction générale compte finaliser les négociations avec ses partenaires en vue du passage du réseau à la 4G. D'après Jean Bruno Obambi, les partenaires sont prêts à signer les contrats mais il lui reste à mobiliser les dix milliards francs CFA pour payer la licence 4G.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.