Cote d'Ivoire: Documents administratifs du transport routier - Un réseau de faussaires démantelé à la Tour C

20 Septembre 2019

Le sujet a fait l'objet d'un point de presse du ministre des Transports à son Cabinet au Plateau.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a annoncé le 19 septembre à son Cabinet à l'immeuble Postel 2001, le dépôt, deux jours plus tôt, d'une plainte contre X, suite à une enquête des éléments de la police nationale détachés auprès du Centre de gestion intégré (Cgi). Parce que les recherches ont conduit au démantèlement d'un réseau de faussaires procédant à la confection et à la délivrance de faux documents et titres de transport routier.

Au dire du ministre Amadou Koné, l'opération de la police a permis de mettre la main sur 548 documents falsifiés comprenant des permis de conduire internationaux et des cartes grises internationales. Egalement 57 cartes internationales d'autorisation de transports de marchandises publics falsifiées, quatre cartes grises nationales falsifiées, des permis de conduire de l'ancien format - produit par l'ex-Société nationale des transports terrestres (Sonatt) - et 28 différents cachets. Sans oublier plusieurs types de timbres communaux.

Tout en promettant de suivre de près l'enquête et la procédure en cours, Amadou Koné a tenu à rassurer les usagers de ce que les risques pour le secteur restent mineurs et circonscrits à la production de documents sous l'ancien format Sonatt toujours valides. Le ministre a expliqué que les fraudeurs utilisent ce type de documents parce que le nouveau format est quasi-infalsifiable. C'est en cela qu'il a réaffirmé « l'engagement du gouvernement à poursuivre la politique de modernisation et de professionnalisation du secteur du transport routier ».

Notamment à travers le renouvellement du parc automobile en cours en plus de la formation des gérants d'entreprises de transport et des conducteurs. Parce qu'à l'en croire, il s'agit d'une question de sécurité nationale au-delà des aspects économiques et financiers. Le ministre a souligné la nécessité de s'assurer que les détenteurs de ces documents administratifs sont connus des services publics et sont passés par les procédures de formation en vigueur. Surtout que « 78 % des tués de la route sont des piétons et des usagers des engins à deux et trois roues ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.