Cote d'Ivoire: Côte d'Ivoire-Ghana - Le tracé de la frontière maritime adopté

20 Septembre 2019

La Côte d'Ivoire et le Ghana ont paraphé hier les documents relatifs aux cartes qui délimitent la frontière maritime entre les deux pays. Cette signature intervient au terme de la 3e rencontre des experts du Comité mixte ivoiro-ghanéen, en charge de la mise en application de la décision du Tribunal international maritime (Tidm), tenue à Abidjan, jeudi et vendredi.

«La Côte d'Ivoire et le Ghana ont procédé officiellement à la signature de cartes présentant les lignes frontières maritimes entre la Côte d'Ivoire et le Ghana, dans l'océan atlantique», indique le communiqué final, au cours de la clôture de la rencontre, au ministère des Affaires étrangères, à Abidjan-Plateau.

«Les points marqués sur la carte sont le fait du Tribunal international du droit maritime. Mais relier ces points relève de la Côte d'Ivoire et du Ghana. Ce sont donc les deux pays qui viennent de délimiter la frontière de l'océan Atlantique qui nous lie », a expliqué, Le Médiateur de la République, Adama Toungara, qui conduit la délégation ivoirienne.

Le communiqué, qui comporte cinq points clés, indique par ailleurs que les institutions compétentes des deux pays devront étudier la faisabilité d'un projet de construction d'une centrale thermique, à leur frontière. Cette infrastructure devrait être fournie en gaz naturel en provenance du Ghana et de la Côte d'Ivoire. «Une telle initiative s'inscrit dans le sens de la mise en application du cadre stratégique de coopération entre les deux pays», a situé cette note officielle.

Les documents ont été signés par le Médiateur de la République Adama Toungara et le ministre d'Etat ghanéen Yaw Osafo-Maafo, les chefs des deux délégations. «Nous venons dessiner les cartes des frontières communes entre nos deux pays, conformément à la décision du Tribunal international de la mer. La délégation ghanéenne que j'ai l'insigne honneur de conduire est heureuse. Il est clair que cela va nous permettre de poursuivre de fructueux échanges dans les travaux à venir», s'est réjoui le ministre d'Etat ghanéen, à la fin de la cérémonie.

La signature des documents relatifs à la carte délimitant la frontière maritime s'inscrit dans le processus de l'accord-cadre de coopération en matière de frontière maritime et de nos ressources en hydrocarbure et autres ressources naturelles, dont l'analyse a débuté hier par les experts de la Côte d'Ivoire et le Ghana. Raison pour laquelle, «il y a un travail très important que nous avons eu à faire. Après cette analyse, nous entendons le faire évoluer positivement lorsque nous nous retrouverons prochainement au Ghana», a précisé le Médiateur de la République.

La rencontre d'Abidjan, jeudi et vendredi, est la troisième réunion des experts ivoiriens et ghanéens, commis à la tâche, pour le tracé de la frontière maritime de la Côte d'Ivoire et du Ghana, au terme du verdict rendu en 2017 par le Tribunal international du droit de la mer. Les deux pays avaient eu un malentendu au niveau de leur frontière maritime.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.