Madagascar: Grogne au niveau de la Police nationale - Le ministère de la Sécurité Publique va ouvrir une enquête approfondie

Face à l'information rapportée dans la presse portant sur l'existence d'un groupe d'éléments de la police nationale en train de fomenter de troubles au sein de cette institution des Forces de l'ordre, le ministère de la Sécurité Publique, à travers son directeur de cabinet a apporté hier, les précisions suivantes.

Dans un communiqué diffusé sur des réseaux sociaux, ce haut responsable ministériel souligne qu'actuellement le ministère de la Sécurité Publique, sous la conduite de son ministre, le Contrôleur de Police Roger Rafanomezantsoa, est en pleine phase de redressement et d'amélioration de ce département. D'après lui, des journalistes en ont parlé suite à leurs investigations. C'est pourquoi, il affirme que la Police nationale n'est pas en mesure de confirmer ou d'infirmer cette information. En effet, il annonce qu'une enquête approfondie devra être ouverte pour vérifier sa véracité.

Si cela est avéré, le ministère devra prendre des mesures. Pourtant, ce fait n'empêche point le bon déroulement et le bon fonctionnement de ce ministère dans l'accomplissement de sa mission, a indiqué le communiqué. Ce haut responsable aurait fait cette déclaration pour signifier que de problème existe bel et bien au niveau de ce département si l'on ne cite que l'existence de certains policiers qui murmurent sur la modalité du paiement de leurs indemnités de service.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.