Madagascar: Transports en commun à Tana - Formation des propriétaires de véhicules

Les propriétaires de véhicules utilisés au sein de la coopérative Onja face aux formateurs.

Après la formation des chauffeurs et receveurs exerçant au sein de la coopérative Onja, cette fois-ci, ce sont les propriétaires des véhicules qui ont bénéficié d'une formation. Ils étaient une trentaine à avoir assisté hier matin, à cette initiative de la coopérative qui gère la ligne 192.

« Nous avons mis en place cette formation des propriétaires des véhicules parce que ce sont des entrepreneurs et qu'ils ont des responsabilités dans l'amélioration de la qualité des transports en commun », a expliqué d'emblée le directeur de la coopérative Onja, Nantenaina Elysée Landry Rakotoarisoa. Ainsi, pendant cette journée, ces propriétaires ont appris comment gérer leur personnel, c'est-à-dire les chauffeurs et les receveurs. Mais il n'y a pas que cela, on leur a également expliqué l'importance de l'entretien des véhicules de transport en commun, qui sont souvent dans des états déplorables. Les quelques propriétaires rencontrés sur place ont eux-mêmes avoué que la qualité des transports en commun à Antananarivo, surtout les bus, laissent à désirer. « Une action comme celle-ci est importante car cela permet de rappeler à tous les acteurs, surtout les propriétaires de véhicules qu'ils sont des entrepreneurs, qu'ils ont investi en mettant à disposition leurs automobiles et que c'est tout à leur intérêt de garantir les meilleurs services aux passagers », a continué le directeur de la coopérative.

Des sanctions. Le directeur de la coopérative Onja a également parlé de sanction pour les propriétaires de véhicules en cas de faute des chauffeurs et receveurs. « Nous sommes conscients des sanctions qui peuvent tomber sur nous, propriétaires, selon la charte de la coopérative Onja », a déclaré un des propriétaires de véhicules de transport en commun vu sur les lieux. Par contre, il dit que les personnels travaillant au sein de cette coopérative sont sur la bonne voie, les chauffeurs, par exemple, ne font plus de détour depuis deux ans grâce à l'utilisation du GPS.

Et comme de nouveaux chauffeurs et receveurs rejoignent l'équipe tout au long de l'année, la coopérative prévoit d'autres séances de formation afin que ces derniers puissent se tenir au courant des règlements au sein de la coopérative.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.