Ile Maurice: Sextape et séquestration alléguée - La famille du suspect parle de coup monté

21 Septembre 2019

Une fausse déclaration. C'est ce qu'affirment les proches d'Anvish Gungaram, arrêté pour une affaire de sextape et de séquestration.

Le suspect, âgé de 26 ans, a nié les faits. Selon lui, son ex-copine, qui a porté plainte contre lui, l'aurait accompagné volontairement. Une version corroborée par des membres de sa famille, qui parlent de coup monté. Ils ont en leur possession un enregistrement vidéo des deux jeunes en train de marcher dans la rue le jour de la séquestration alléguée.

Selon les images, à 12 h 56, la jeune femme marchait à côté du suspect, alors que celui-ci poussait une bicyclette. La famille compte remettre ces images à la police.

Dans sa plainte, l'ex-copine d'Anvish Gungaram indique que cette histoire de séquestration aurait eu lieu le 17 septembre. Selon la jeune femme de 23 ans, le suspect aurait débarqué chez elle vers 11 heures le 17 septembre, armé d'un cutter. Il l'aurait forcée à embarquer dans sa voiture pour se rendre chez lui, en la menaçant de diffuser des images de leurs ébats sur internet. Sur place, il l'aurait agressée et séquestrée toute l'après-midi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.