Ile Maurice: Allégation de zoophilie - La vie de chien, c'est fini

21 Septembre 2019

C'est une toute nouvelle vie qui s'offre à eux. Désormais, une trentaine de chiens sont entourés de caresses et d'attentions particulières. L'Animal Welfare Unit les a récupérés en février chez un habitant de Beau- Bassin, qui gardait et nourrissait ces chiens non stérilisés dans sa maison, qui était d'ailleurs insalubre. Le suspect se retrouve face à une accusation provisoire zoophilie et fait face à une enquête policière.

Recueillis à la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) durant cinq mois, 15 chiens ont été pris en charge par l'organisation de protection des animaux, La Meute de Zion. Ces pauvres animaux apprennent petit à petit à refaire confiance aux humains.

La Meute de Zion compte une quinzaine de membres. «À Maurice, le nombre de chiens abandonnés est déroutant. Cela ne peut pas continuer ainsi. On adopte des chiens sans les stériliser. Et lorsqu'ils mettent au monde leurs bébés, ces derniers sont abandonnés. Ils sont des êtres vivants qui ont besoin d'amour tout comme nous», souligne Abeenesh Mottay, le président de l'organisation.

C'est en juillet que La Meute de Zion a pris en charge ces chiens. Cela, après qu'un communiqué avait été émis par l'Animal Welfare Unit annonçant que ces animaux seront mis en adoption. «Au départ, nous n'avons pu prendre que 12 car les trois restants n'avaient pas encore été stérilisés», soutient notre interlocuteur.

Les membres de cette association ont été choqués par l'état des chiens quand ces derniers leur avaient été remis. «Ils étaient dans un triste état. Lapo lor lézo. On dirait qu'ils n'avaient pas mangé depuis des jours», déplore Abeenesh Mottay. La MSAW leur a expliqué que les bêtes étaient nourries deux fois par jour.

Sollicitée pour une réaction, la MSAW a expliqué que depuis le mois de février à juillet 2019, l'état de ces chiens avait commencé à se détériorer. Et d'ajouter que «c'est en raison de leur confinement durant ces mois que leur état de santé a commencé par se détériorer», a indiqué le vétérinaire.

Depuis que les chiens se retrouvent entre les mains de La Meute de Zion, ils vivent dans un environnement stable qui leur permet de s'épanouir. «Ils ne réalisent pas encore qu'avec nous, ils ne courent aucun danger. Toutefois, ils gardent leur distance et nous percevons la frayeur dans leurs regards. Mais nous sommes patients», fait comprendre Abeenesh Mottay.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.