Ile Maurice: Fouillé systématiquement à Plaisance, ce Mauricien ne souhaite plus revenir au pays

21 Septembre 2019

Ce natif de Roche-Bon- Dieu, Rodrigues, travaille comme majordome au château Beaulieu, dans le sud de la France. Et grâce à ses pourboires, il peut voyager. Mais lors de ses déplacements à Maurice et à Rodrigues, il est fouillé. Son nom paraît sur la liste rouge des autorités, vu les nombreux pays qu'il a visités.

«Je n'ai plus envie de poser les pieds que ce soit à Maurice ou à Rodrigues. Je n'ai plus envie de me voir fouiller comme un vulgaire marchand de drogues.» Jean West Azie, originaire de Roche-Bon- Dieu, Rodrigues, en a assez. En raison d'un passeport presque rempli, vu les nombreux pays qu'il a visités, son nom paraît sur la liste rouge des autorités. Résultat : à chacun de ses voyages vers son pays, dit-il, il est systématiquement fouillé. Cela a été le cas lors de son 13e et dernier voyage effectué à Maurice, en janvier.

«Le plus dur, c'est lorsqu'en présence d'amis, je suis repéré et invité à emprunter le couloir réservé à des personnes sur qui pèsent des soupçons», déplore Jean West Azie. «L'établissement de mon profil ne devrait pas s'arrêter au nombre de mes entrées et sorties de Maurice, mais sur la base d'une vérification objective.»

S'il dit comprendre parfaitement la raison qui motive les autorités à être vigilantes à son égard, il insiste néanmoins qu'une simple vérification de son parcours aurait permis «de découvrir que les moyens dont je dispose résultent des salaires dûment récoltés à la sueur de mon front. Je ne suis pas un marchand de drogue. Qu'on cesse de me harceler », martèle le Rodriguais, établi en France.

Depuis 2017, Jean West Azie est majordome au château Beaulieu, situé dans la commune de l'arrondissement d'Aix-en-Provence, du département des Bouches-du- Rhône, au sud de l'Hexagone. Et récemment, il a été élu meilleur majordome de la province.

Celui qui vient d'une famille modeste a choisi l'éducation et l'immigration pour avoir une situation meilleure. La base de sa formation professionnelle, il l'a acquise à l'école vocationnelle du Chou, à Rodrigues, et l'École hôtelière Sir Gaëtan Duval, à Maurice.

Parmi ses anciens employeurs : le service postal de Rodrigues, l'hôtel Cotton Bay, le Club Med d'Albion, l'hôtel Hilton, l'hôtel Mirage à Dubaï, les lignes de croisière Cunard et Ponant. Un parcours qui lui a valu d'être recruté comme majordome au château Beaulieu, un domaine viticole avec service d'hébergement pour les touristes qui visitent la région de Rognes. N'étant pas de nature dépensière, Jean West Azie explique que ce sont ses pourboires, qu'il économise, qui lui permettent de payer ses déplacements à l'étranger et à Maurice.

Nous avons invité la Mauritius Revenue Authority, chargée des services douaniers, à donner son avis sur les désagréments que subit Jean West Azie. Nous attendons toujours une réponse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.