Angola: La Commission Economique approuve le statut de l'IGAPE

Luanda — La Commission Economique du Conseil des ministres a approuvé vendredi, à Luanda, le changement du Statut organique de l'Institut de Gestion d'Actifs et des Participations de l'Etat (IGAPE), dans le but d'optimiser la capacité de réponse à l'actuelle et future demande.

Le changement du Statut organique de l'IGAPE tient compte des nouvelles attributions du processus de subsidiarité et de la mise en œuvre de la politique des prix et de la gestion des actifs de l'Etat, explique un communiqué de presse rendu public au terme de la neuvième Réunion ordinaire dudit Conseil présidée par le chef de l'Etat, João Lourenço.

La Commission économique a également approuvé un ensemble des mécanismes et des procédures pour rendre opérationnelle l'Agence Nationale de Pétrole, Gaz et Biocombustibles, afin de lui conférer un accès rapide aux fonds nécessaires pour la réalisation de son objet social, en tant que Concessionnaire Nationale, tâche remplie antérieurement par la SONANGOL.

La réorganisation du secteur des hydrocarbures, entreprise par le gouvernement angolais, a abouti à la ségrégation des activités de la SONANGOL-Entreprise publique, en donnant lieu à la création de l'Agence Nationale de Pétrole, Gaz et Biocombustibles, actuelle Concessionnaire Nationale, précise le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.