Angola: L'Italie présente le parcours de Leonardo da Vinci à la Biennale de Luanda

Luanda — L'Italie se souvient des 500 ans de la mort du peintre et scientifique Leonardo da Vinci, dans une exposition documentaire au Musée national d'histoire militaire, dans le cadre de la Biennale de Luanda - Forum panafricain pour la culture de la paix.

En plus de se rappeler d'un des plus grands représentants de la Renaissance - le mouvement culturel, intellectuel et artistique de la transition entre le Moyen Âge et la modernité, avec les œuvres de Mona Lisa et de La Cène, le stade de l'Italie est animé par le Trio Mandolins, l'Orchestre Kapossoka, dirigé par le chef d'orchestre Turko Flores, assisté de Fabricia Vandinillos et du percussionniste Giovani Locacio, ainsi que des pièces théâtrales.

La représentation italienne est également marquée par une exposition sur l'histoire de la coopération avec l'Angola et son rôle en tant que pays qui accueil la diaspora africaine.

Avec ce programme, selon l'ambassadeur italien Claudio Miscia, son pays cherche à mettre en valeur la culture, la tradition et le rôle de partenaire privilégié de l'Afrique, scénario non seulement reconnu par l'Angola mais par d'autres pays du monde.

Pour le diplomate, la musique, le théâtre et le cinéma sont des facteurs de sociabilité du peuple italien. C'est pourquoi l'espace "Italie vivante" sert à s'amuser et à montrer divers aspects liés à l'Angola, a-t-il déclaré.

Pour le diplomate, la Biennale de Luanda sert également à placer l'Angola au centre du continent en tant que pays ayant déjà résolu les problèmes de la guerre civile.

L'Angola et l'Italie ont signé un accord bilatéral de coopération culturelle, technique et scientifique en 2002, qui a été officiellement ratifié le 13 août 2007.

L'Italie a été le premier pays d'Europe occidentale à reconnaître l'indépendance de l'Angola le 18 février 1976 et le 4 juin de la même année, elle a établi des relations diplomatiques avec ce pays d'Afrique australe.

L'indépendance de l'Angola a été proclamée le 11 novembre 1975 par le Président Agostinho Neto.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.