Angola: L'Angola dépose à l'ONU des documents sur la ratification de la Convention contre la Torture

New York — L'Angola va déposer au siège de l'Organisation des Nations Unies des documents sur la Ratification de la Convention contre la Torture et d'autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

L'acte aura lieu au cours de la soixante-quatorzième (74e) session annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU, dont le débat général s'ouvre le 24 septembre 2019.

L'Angola participera à cette assemblée par le biais d'une délégation conduite par le Président de la République, João Lourenço, qui a d'ailleurs quitté le pays ce samedi à destination de New York.

Le Parlement angolais a approuvé la Résolution 38/19, du 16 juillet, qui ratifie la Convention onusienne contre la Torture. Et ce dossier ne sera clos que par le dépôt des textes de ratification auprès du secrétariat des Nations Unies.

L'Angola franchira, par le dépôt de ces documents au siège de l'ONU, un pas historique dans la Convention contre la Torture, considérée comme l'un des remparts les plus importants de la civilisation moderne contre l'abus du pouvoir.

L'Angola a déjà ratifié plusieurs traités internationaux sur les Droits de l'homme, en vue de fortifier la protection de ces droits au niveau national.

Parmi ces droits figurent la Convention sur l'Elimination de toutes les formes de Discrimination Raciale et le II Protocole facultatif au Pacte international sur les Droits civiques et politique, relatifs à l'Abolition de la Peine de Mort.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.