Nigeria: La police nigériane met en ligne les aveux du serial killer de Port Harcourt

Au Nigeria, la police a annoncé vendredi avoir arrêté le tueur en série qui a assassiné au moins huit femmes dans des hôtels de Port Harcourt, dans le Sud-Est du pays. Depuis plusieurs semaines, ces assassinats défraient la chronique du principal port du Nigeria. La police a mis en ligne ses aveux qui suscitent des critiques.

« Je ne sais pas ce qui me fait tuer, cela monte en moi comme un besoin et immédiatement après, je le regrette ». L'air penaud, le regard bas sur la vidéo mise en ligne par la police, Gracious David West raconte par le menu, les assassinats dont on le soupçonne d'être l'auteur.

C'est grâce à la vidéosurveillance que la police de Port Harcourt a pu mettre la main sur le suspect. Gracious David West a été filmé à la sortie d'un hôtel où un meurtre a été commis. Ayant laissé son numéro de téléphone à la réception de l'hôtel, la police parvient à le géolocaliser et l'intercepte dans un bus sur la route d'Uyo, à l'Est de Port Harcourt.

La vidéo mise en ligne fait réagir

Rapidement, la police communique sur les réseaux sociaux l'identité et des images du suspect. Un procédé peu banal qui a suscité de vives réactions sur la toile. Certains Nigérians doutent de la véracité de ces aveux alors que la police avait déjà annoncé en début de semaine qu'un suspect arrêté avait admis les crimes. D'autres redoutent que cette communication soit considérée comme un vice de procédure dans l'enquête, susceptible d'annuler la tenue d'un potentiel procès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.