Bénin: Le parti d'opposition FCBE obtient son récépissé, remous en interne

Le principal parti d'opposition, Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) de l'ancien président Boni Yayi, a enfin obtenu son récépissé provisoire vendredi dernier, un document qui a valeur d'existence légale. Aucun parti d'opposition n'avait obtenu ce récépissé appelé à l'époque « certificat de conformité » pour participer aux législatives du 28 avril dernier. Mais le récépissé daté du 12 septembre et signé par le ministre de l'Intérieur a été obtenu à des conditions qui divisent et secouent sérieusement le parti.

Pour obtenir ce récépissé, il y avait une exigence de charte des partis et une autre, inter-ministérielle qui ne voulait pas de personnalités en difficulté avec la justice, comme membres de bureau exécutif.

Or les anciens ministres Komi Koutche et Valentin Djenontin sont dans ce cas, sauf qu'ils n'ont pas encore été jugés ni condamnés. Le ministre de l'Intérieur ne fléchit pas devant cet argument. Il fallait se soumettre sinon pas de récépissé explique Théophile Yarou, membre du bureau et mandaté par le parti pour les discussions. « Ce n'est pas une exclusion. Ils ne sont plus membres du bureau, ils sont membres fondateurs et membres du parti. »

Nourénou Atchade, porte-parole du parti, marque son étonnement. Il raconte à RFI qu'aucune réunion de bureau n'a entériné ces exclusions. Théophile Yarou et deux autres camarades dont l'un devient le nouveau secrétaire exécutif essuient des critiques de trahison. Téophile Yarou s'en défend : « Pour moi trahir c'est aller contre les intérêts du parti. Le récépissé constitue un intérêt pour le parti. Ce que les gens craignent ce sont les négociations de couloir. Je ne suis pas de cette nature-là. »

Plusieurs sources annoncent une réunion de crise. Dans un post publié cette nuit sur sa page Facebook, Boni Yayi, président d'honneur de la FCBE, a dit n'avoir été associé à aucune étape de ce processus de délivrance dudit récépissé. « Je ne saurais cautionner une telle démarche qui vise à affaiblir la résistance de l'opposition », a ajouté l'ancien président béninois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.