Congo-Kinshasa: Grâce à son produit «Ngolo Moseka» - L'entreprise Hexahedron a fait son show à la 4ème édition de la Foire Agricole Internationale

Ouverte le 16 septembre 2019, la 4ème édition de la Foire agricole Internationale s'est clôturée dans la soirée du samedi 21 septembre dernier à l'Académie des Beaux-arts. Neron Mbungu Mbungu, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa a éteint les lampions de cette grande rencontre agricole.

Leader dans la commercialisation des poissons «Chat d'élevage», communément appelé «Ngolo Moseka», l'entreprise HEXAHEDRON, par le biais de son chargé du commercial et Marketing, Francis Samine, s'est réjoui du travail abattu tout au long de cette 4ème édition. Un cadre qui leur a, en effet, permis de mieux faire la promotion de leur produit, cette fois avec une touche spéciale consacrée à l'ajout de «Ngolo Moseka Fumé».

Décor planté, c'est vers 17 heures, heure locale, qu'ont été déclarées closes les activités relatives à la 4ème édition de la Foire agricole Internationale. L'entreprise Hexahedron ferme évidemment son stand avec une note de satisfaction, d'autant plus que son produit mis sur le marché avait été fortement apprécié par des milliers de visiteurs venus, non seulement pour observer les différents emplacements, mais aussi pour goutter dans un premier temps et consommer avec beaucoup de conviction le «Ngolo Moseka Fumé». Ils ont également découvert les nombreuses potentialités que regorge le secteur de l'agriculture en République Démocratique du Congo.

Francis Samine affirme que l'objectif n'a sans doute pas été atteint à 100%, mais c'était une expérience satisfaisante. Il regroupe le résultat atteint sous deux formes. Le premier est l'aspect qualitatif et, le second, c'est l'aspect quantitatif. "Du côté qualitatif, on a été présent, on a été visible, les gens ont visité notre stand, ils ont aimé, il y a eu des communiqués, des échanges de contacts des uns et des autres,... Du coté quantitatif, là je fais allusion à l'aspect chiffres qui n'a pas atteint nos objectifs. Mais, je pense que le qualitatif va jouer et on pourra le vivre dans le temps, c'est-à-dire, sur un court et moyen terme on va atteindre les objectifs, si jamais toutes ces personnes réagissaient", explique-t-il.

Double objectif

Le chargé de Marketing de Ngolo Moseka a également souligné que l'objectif que poursuit l'entreprise Hexahedron est de rendre plus près de la population congolaise, en général, Kinoise, en particulier, son produit. Ce qui veut dire que dans chaque commune, ils doivent avoir au moins un ou deux points de vente des poissons Ngolo Moseka frais et fumés afin d'épargner aux consommateurs le supplice des longs trajets.

Faisant d'une pierre, deux coups, Francis Samine a convié toutes les personnes désirant consommer et faire la provision de leurs produits, de se rendre dans les différents sites de Bukanga Lonzo placés dans la ville, mais aussi dans tous les marchés de la ville de Kinshasa. Ou encore recourir auprès de leur distributeur de taille appelé «Le sage», Queen Bar qui se trouve dans la commune de Bandalungwa spécialisé dans la préparation de Ngolo Moseka. Il est aussi possible de contacter son service commercial au 0816656621, précisant que la livraison est effective à un prix abordable. Il sied de signaler que l'entreprise Hexahedron avait sanctionné son exposition à la 4ème édition de la Foire agricole internationale par un jeu de Tombola qui consistait à l'achat d'un Kilos de poisson qui revient à 8250 franc congolais, pour Gagner le vrai Ngolo Moseka.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.