Congo-Kinshasa: [Effondrement du pont Bondwe au Haut-Lomami] ITP - Le VPM Willy Ngoopos ordonne la mise en place des bacs pour régler le problème

A la suite de l'effondrement du pont Bondwe situé dans le territoire de Bukama dans la province de Haut-Lomami, Willy Ngoopos, Vice-premier ministre, Ministre en charge des Infrastructures et Travaux publics, a convoqué le weekend dernier et en toute urgence, les experts de l'Office des Routes afin de trouver des solutions palliatives quant à ce.

En même temps, les Députés et Sénateurs de ladite province, conviés lors de cette réunion, ont fait état de différentes conséquences économico-sociales que traverse d'ores et déjà la population de ce coin de la République. Au finish, les parties prenantes à cet entretien organisé sous les auspices de Willy Ngoopos, ont levé l'option de mettre en place des bacs de 15 tonnes afin de faciliter le transport de personnes et de leurs biens.

Deux heures du temps ont suffi pour trouver des mécanismes devant pallier à ladite situation. Surtout que le VPM Willy Ngoopos avait déjà dépêché sur le lieu de l'effondrement une équipe d'urgence afin de palper du doigt la réalité des faits. Cette équipe technique a notamment observé les possibilités de réhabiliter ou soit de reconstruire le pont. C'est dans cette ligne que la mise en place des bacs, après discussions, a été prise comme une meilleure option.

Satisfaits au sortir du rendez-vous avec le VPM des infrastructures, les parlementaires ont témoigné de l'attention de Willy Ngoopos dans l'amélioration de ce secteur communicateur d'une bonne image du pays. « ... heureusement nous avons trouvé le Vice-premier ministre qui, lui-même, est attentif à ce qui s'est passé. Il avait déjà réuni ses collaborateurs pour voir et étudier ensemble comment résoudre ces problèmes-là... », a indiqué le député national Célestin Mbuyu. Et, d'ajouter : « Nous sommes sortis très satisfaits parce qu'il y a déjà des solutions qu'il entrevoit comme des solutions palliatives. Et nous les attendons dans trois semaines comme il nous a promis. Et notre population aussi sera très contente lors de la réalisation de toutes ces promesses ». Toutefois, le VPM a invité les populations, à travers ses hôtes, à faire preuve d'une bonne éducation civique dans le sens de bien utiliser ce pont et aussi de respecter le tonnage quant au passage des véhicules qui peuvent le traverser. Le pont Bondwe, d'une longueur de 167 mètres, relie la province du Haut-Lomami aux provinces du Haut-Katanga et de Lualaba, qui est jeté sur la rivière Lualaba date de l'époque coloniale

Il sied de signaler aussi que la situation infrastructurelle dans toute la province de Haut-Lomami était aussi abordée. Il a été constaté par exemple qu'une panoplie de projets n'a guère été achevée depuis un certain temps.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.