Afrique: Conférence-exposition (SAUDI-OFSAC - Saudi International Oil Fire Safety Conference) rassemble les décideurs les plus influents de l'industrie pétrolière à Ryad

Le Royaume d'Arabie Saoudite accorde une attention particulière à la sûreté, de manière générale, et tenant compte de ce qu'il est un producteur majeur de pétrole et le premier exportateur mondial, il est clair que les autorités de ce pays fassent de la sécurité incendie dans l'industrie pétrolière une grande préoccupation, au point d'organiser une conférence internationale à ce sujet.

Cette Conférence-exposition (SAUDI-OFSAC - Saudi International Oil Fire Safety Conference) a rassemblé les décideurs les plus influents de l'industrie pétrolière, les responsables des Organisations pétrolières internationales, les directeurs HSE et responsables de la sécurité incendie des compagnies pétrolières, les hauts responsables de l'industrie de la sécurité et sûreté incendie, les experts et consultants de la prévention et de la gestion incendie, les universitaires et autres chercheurs du domaine venant de plusieurs pays du monde.

Un sommet innovant tourné vers le futur

Cette première édition de SAUDI-OFSAC a été conçue comme un sommet innovant destiné à statuer sur la nouvelle génération de l'ingénierie, de la technologie et du conseil dans le domaine de la sécurité et sûreté incendie, qui répondent aux besoins spécifiques de l'industrie pétrolière, notamment la prévention et l'alerte incendie, l'intervention rapide et la gestion des catastrophes sur sites pétroliers.

Les experts de la sûreté incendie, ont durant trois jours discuté des thématiques clés du secteur, fait des présentations et des communications axées sur la remise à niveau et les innovations proposées par l'industrie de la sûreté et du feu, des témoignages des acteurs au cœur des événements et échanger les expériences.

Ils se sont focalisé pour l'essentiel sur la prévention et la gestion des incendies dans l'exploration et la production pétrolière, la sécurité incendie dans les raffineries et les industries pétrochimiques, la sécurité incendie des gazoducs, dépôts et terminaux pétroliers, la sûreté du transport pétrolier par mer, rail et terre, la sécurité incendie des stations de distribution des produits pétroliers, la protection des infrastructures pétrolières contre le terrorisme, la protection des dispositifs électroniques anti-incendie contre les cyber-attaques.

Le Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO), le nigérien Mahaman Laouan Gaya a fait une présentation sur le thème "Incendies dans l'industrie pétrolière et gazière en Afrique : faits, chiffres et solutions".

Après une brève analyse de l'histoire de l'industrie pétrolière en Afrique, l'état des lieux et ses perspectives, M. Gaya a brossé un tableau de nombreux accidents suivis d'incendies qui ont émaillé cette industrie depuis des dizaines d'années dans certains pays africains producteurs de pétrole.

En analysant les accidents intervenus dans l'industrie pétrolière en Afrique, il s'avère qu'en parcourant les trois secteurs de la chaîne de valeurs, l'on se rend compte que toutes les explosions suivies d'incendies ont lieu dans les secteurs intermédiaire (transport de pétrole brut) et aval (raffinage, distribution des produits pétroliers,... ). Cela est dû essentiellement aux actes de sabotage, de vandalisme et de vol de pétrole brut et des produits pétroliers sur les pipelines et camions citernes.

Partage équitable des ressources

L'injustice et/ou l'inéquité dans la distribution des revenus de la manne pétrolière, l'extrême pauvreté dans laquelle vivent les populations riveraines des zones pétrolières les amènent à s'en prendre aux installations et sites pétroliers pour saboter ou siphonner les hydrocarbures. Les mesures de sécurité étant très précaires, l'attaque de ces installations est généralement suivie d'explosion et incendies, causant la plupart de temps de centaines de morts et de blessés.

Pour le cas des pays africains, la prévention contre les explosions et incendies dans l'industrie pétrolière, outre les mesures de préventions classiques, doit passer nécessairement par une meilleure gouvernance suivie d'une bonne répartition de revenus, la création d'emplois pour les jeunes et la promotion de contenu local en faveur des communautés locales des zones productrices des hydrocarbures.

En définitive, la Conférence a doté les participants des derniers standards en matière de sûreté incendie en Arabie Saoudite et dans le monde, des normes, règlementations, prescriptions spécifiques, ainsi que des bonnes conduites recommandées pour la meilleure prévention des incendies sur les installations pétrolières.

Le module-exposition de la Conférence a permis d'exhiber les dernières technologies, l'ingénierie la plus récente, les équipements les plus modernes, les logiciels, les designs, les services-conseil et le programme de formation dans le domaine de la sûreté incendie, avec une attention toute particulière pour les secteurs pétroliers et gaziers. Ce rassemblement de professionnels a pour but de créer une synergie bénéfique et renforcer les échanges entre les acteurs de l'industrie anti-incendie et l'industrie pétrolière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.