Togo: Semaine diplomatique intense

23 Septembre 2019

L'Assemblée générale des Nations Unies s'ouvre dans un climat de grandes tensions.

Le président Faure Gnassingbé est arrivé dimanche à New York.

Il prendra part à la 74e session de haut niveau de l'Assemblée générale.

Il participera lundi au sommet 'Action climatique' et à l'événement mondial intitulé 'Appel à la protection de la liberté de religion', organisé par le président américain Donald Trump.

Le point d'orgue de la visite du président Gnassingbé à l'ONU sera son intervention à la tribune et sa rencontre avec le secrétaire général Antonio Guterres.

Au menu de son programme, le chef de l'Etat aura des discussions bilatérales avec plusieurs de ses homologues africains et étrangers et avec des responsables de grandes organisations internationales.

Cette 74e session se déroule au moment où le monde se trouve à un tournant critique sur plusieurs fronts, avec la montée des tensions entre l'Occident et l'Iran et une série d'événements et de conflits inquiétants en Syrie, au Yémen, en Afghanistan, en Libye et ailleurs en Afrique où la montée de l'extrémisme est préoccupante.

L'Afrique de l'Ouest est dans l'œil du cyclone. D'ailleurs la Cédéao veut mobiliser 1 milliard de dollars sur 4 ans pour combattre le terrorisme.

La menace du changement climatique occupe aussi une place prépondérante.

Elle a des conséquences sur la sécurité nationale des pays.

Placée sous la présidence du Nigérian Tijjani Muhammed Bande, cette session, centrée sur le thème 'Dynamiser les efforts multilatéraux pour l'éradication de la pauvreté, l'éducation de qualité, l'action contre le changement climatique et l'inclusion', se tiendra avec la participation de 91 chefs d'Etat, six vice-présidents, 45 chefs de gouvernement, cinq vice-Premiers ministres, 44 ministres, deux présidents de délégation et trois observateurs.

Le nombre de réunions demandées a grimpé à 630.

La semaine diplomatique intense comprend une douzaine de sommets, réunions et conférences en marge du traditionnel débat général au cours duquel s'exprimeront tous les pays membres de l'ONU.

Ce sera l'occasion de présenter l'organisation internationale comme 'un centre de solutions et un moteur pour un changement significatif et positif dans la vie des peuples'.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.