Congo-Kinshasa: Université libre de Bruxelles - Un buste en hommage au prix Nobel de la paix 2018

L'établissemnt a inauguré, le 16 septembre, un buste à l'effigie de Denis Mukwege, en présence de l'intéressé à l'occasion de sa première journée de cours.

Le nom du Denis Mukwege, docteur en sciences médicales de l'Université libre de Bruxelles (ULB), chargé de cours à cette université et co-lauréat du prix Nobel de la paix, a déjà été donné à l'auditoire du bâtiment J (campus Erasme) dans lequel il a pour habitude de donner ses cours ou de participer à des conférences. Son buste a été installé dans cet auditoire, une manière pour l'ULB, indique cette université, de rendre hommage à cet enseignant et à son parcours exceptionnel.

« En inaugurant un buste de Denis Mukwege, l'ULB salue une fois encore celui qui chaque jour, au péril de sa vie, reconstruit, « répare » des femmes et des enfants, dont les corps ont été mutilés par des groupes rebelles en République démocratique du Congo. Son travail acharné a permis de mettre en lumière à travers le monde la gravité de la situation », fait savoir l'ULB.

En 2015, plus de huit cents personnes avaient assisté à la défense de thèse de doctorat du Dr Denis Mukwege à l'ULB.

Le buste à l'effigie du médecin congolais a été réalisé par l'artiste française, Chantal Porras.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.