Guinée: La Chambre de Commerce, de l'industrie et de l'artisanat soutient la nouvelle constitution

23 Septembre 2019

Les Consultations avec le Premier Ministre dans le cadre d'adopter le pays une nouvelle constitution se poursuivent à Conakry. Des différentes organisations du pays ont pris part à ces consultations depuis son ouverture.

Après le Patronat de Guinée qui au sortir de leur rencontre avec le chef du gouvernement le weekend dernier, qui a exprimé d'être pour une nouvelle constitution en condition qu'il soit associé, c'est la Chambre de Commerce, de l'industrie et de l'artisanat de Guinée (CCIAG) qui a été reçu ce lundi par Ibrahima Kassory Fofana.

Après quelques heures d'échanges à huis clos avec le PM, la CCIAG a fait savoir au sortir de cette rencontre qu'elle emboite le pas du Patronat de Guinée. A cette occasion, le président de la Chambre de Commerce, de l'Industrie et l'Artisanat de Guinée est revenu sur l'objectif de leur rencontre avec le Premier Ministre.

« On a été contacté par la primature pour venir échanger du sujet concernant la proposition d'une nouvelle constitution. Donc nous somme venu répondre à cet appel», a indiqué Mamadou Baldé.

La Chambre du commerce est une structure parapublique qui a pour mission d'accompagner l'État vers les structures privées.

Concernant la position de sa structure au projet de referendum, M. Baldé a souligné que « la Chambre accompagne le gouvernement pour un référendum pour refaire des conditions favorables au développement économique pour mieux développer l'économie de la Guinée».

Ce soutien de cette structure vient s'ajouter à ceux d'autres de la société civile, d'organisations qui ont la plus part dit oui à une nouvelle constitution. Par contre, des membres de l'opposition républicaine restent ferme à ne pas assister à ces consultations qui pourraient être une manière d'octroyer un 3ème mandat à Alpha Condé.

URGENT-Coyah: un bébé d'environ quatre mois abandonné par sa mère

L'abandon de nouveau-né est devenu récurrent en Guinée. Une source locale nous apprend qu'un bébé de sexe masculin a été abandonné par sa mère depuis hier mardi 23 juillet 2019 dans la commune urbaine de Coyah située à 50 kilomètres de Conakry. Selon notre informateur, c'est une femme dont l'identité n'est pas encore connue qui [... ]...

Dubreka : le maire Elhadj Alseny Bangoura sur des projets d'infrastructures entamés Dans un entretien accordé à notre rédaction le maire de Dubreka s'est prononcé sur des projets entamés et encours depuis l'installation des nouveaux conseils communaux. El hadj Alseny Bangoura a rassuré d'abord l'existence de la paix et de la quiétude sociale dans sa localité avant de faire le point sur des projets en cours. Selon [... ]...

La dépouille mortelle de Mamoudou Barry attendue ce samedi à Conakry Le corps de Dr Mamoudou BARRY, tué il y a juillet dernier à Rouen (France) par un supporteur algérien, d'origine Turc est attendu ce samedi 03 août 2019 à l'aéroport international de Conakry, a-t-on appris d'un membre de sa famille. Le vol qui apportera la dépouille mortelle atterrira dans les environs de 22h. A [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.