Angola: Le Mirempt réalise un appel d'offres pour la raffinerie de Soyo

Luanda — Le ministère des Ressources minérales et du Pétrole (Mirempt) lancera le 24 octobre prochain un appel d'offres international pour un investissement privé afin de construire une raffinerie de pétrole dans la municipalité de Soyo, province de Zaire.

Le concours international se déroulera dans le cadre de la loi 9/16 du 16 juin, du droit des marchés publics et des autres lois applicables.

L'Angola est le deuxième producteur de pétrole de l'Afrique subsaharienne, derrière le Nigéria, avec une production de 1,4 million de barils par jour, mais il importe 80% de produits pétroliers pour répondre à ses besoins intérieurs. Pour réduire le déficit et, partant, les importations, dans le cadre des réformes en cours dans le secteur pétrolier, les projets de construction de la raffinerie de Lobito (Benguela) d'une capacité de 200 000 barils / jour et de Cabinda avec capacité de 60 mille barils / jour sont sur la table.

L'investissement prévu pour la raffinerie de Cabinda est évalué à 2 milliards de dollars. Les travaux commencent cette année et devraient être achevés d'ici 2022. Outre les raffineries de Lobito et de Cabinda, le projet de réhabilitation, d'agrandissement et de modernisation de l'ancienne raffinerie de Luanda est en cours. Avec la réhabilitation et l'expansion en cours de cette unité de traitement du pétrole brut, la raffinerie de Luanda augmentera la production d'essence de 300 à 1 200 tonnes / an.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.