Soudan: Le ministre de la justice arrive à Genève

Genève — Le Ministre de la Justice, Président du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme et Chef de la Délégation qui l'accompagne sont arrivé pour participer à la 42ème Session du Conseil des Droits de l'Homme qui se tiendra au Palais des Nations Unies à Genève.

L'Ambassadeur Osman Abu Fatima Adam, Chef de la Mission Permanente du Soudan à Genève, a expliqué que le Ministre de la Justice s'adresserait au Conseil des Droits de l'Homme afin de refléter les Développements Positifs Survenus au Soudan, notamment ceux liés à la mise en place de Structures d'Autorité de Transition convenues dans le Document Constitutionnel.

Interactif avec l'Expert Indépendant sur la Situation des Droits de l'Homme au Soudan, dont le Mandat devrait prendre fin dès l'Ouverture d'un bureau du HCDH au Soudan.

Le Chargé d'Affaires a expliqué que la Mission Permanente du Soudan à Genève avait organisé un nombre de réunions pour le Ministre de la Justice avec des Ambassadeurs de Groupes Politiques Africains, Arabes, Islamiques et Européens, ainsi que des réunions Bilatérales avec le Haut-Commissaire Adjoint aux Droits de l'Homme et le Président du Conseil des Droits de l'Homme.

Il convient de noter que le Conseil des Droits de l'Homme adoptera un Projet de Résolution sur la Fourniture d'Assistance Technique et de Renforcement des Capacités pour améliorer la Situation des Droits de l'Homme au Soudan au cours des travaux de cette Session, soumis par le Groupe Africain et Adopté par de nombreux pays Amis et Frères jusqu'à présent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.