Mali: Partenariat Public-Privé - Beaucoup d'opportunités pour le secteur énergétique

Face à la rareté des ressources publiques, la participation du secteur privé aux efforts de développement apparaît comme indispensable. L'Etat et les privés ont uni leurs forces dans de nombreux projets de construction de centrales de production d'énergie.

Fort de cette conviction, le gouvernement a initié des réformes majeures en vue d'améliorer l'environnement des affaires.

Cela s'est traduit notamment par l'adoption d'une loi sur les PPP en décembre 2016 et la mise en place d'une cellule dédiée uniquement à la gestion des questions de PPP qui est l'Unité PPP auprès du Premier ministre.

Selon la Banque mondiale (2016), le PPP est un contrat de long terme entre une entité publique et une société privée, à travers lequel la société privée s'engage à fournir un service global pouvant combiner financement, conception, réalisation, exploitation et maintenance d'une infrastructure publique.

La société privée est rémunérée soit par les redevances payées directement par les usagers, soit par des paiements de l'entité publique, conditionnés à l'atteinte de certains niveaux de performance du service, soit par une combinaison des deux.

C'est ainsi que plusieurs contrats ont été signés dans le domaine de l'énergie entre l'Etat et les partenaires privés. Nous citons ici quelques exemples qui illustrent bien la bonne dynamique de la relation entre le gouvernement et le secteur privé dans ce domaine.

Il s'agit, entre autres, de la centrale thermique au fuel lourd à Kayes de 90 mégawatt. Ce projet réalisé dans le cadre du partenariat public-privé sous forme de BOOT (Build Own, Operate and Transfert) signifiant en français «Conception, financement, construction exploitation et transfert» vise à renforcer l'offre énergétique.

La centrale a été mise en service à la suite de son inauguration le 31 octobre 2018 par le président de la République.

Le coût total du projet est de 80 milliards Fcfa, financés par la société Albatros et ses partenaires. Le prix de cession du kwh à la société Energie du Mali EDM-SA est de 24,45 Fcfa hors indexation et hors coût du combustible.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.