Mali: Aide humanitaire - Le CICR fait son bilan du premier semestre 2019

Le Comité international de la Croix rouge (CICR) fait le bilan de ses activités humanitaires au Mali, dans différents domaines d'intervention, durant le premier semestre 2019, indique son bulletin d'information, parvenu à l'AMAP.

Selon ce document d'information, le CICR a fait bénéficier à 35.720 personnes des soins de santé primaire, a traité 1.416 personnes pour blessures, tout en prenant en charge 5.500 personnes grâce au Programme de réadaptation physique, avant de former 384 hommes en premiers secours. Sur ce volet de la santé, le CICR a apporté un soutien psychologique à 279 victimes de violences y compris sexuelles.

Au même moment, toujours selon la même source, 1.664 personnes y compris des porteurs d'armes, des membres du pouvoir judiciaire, des leaders locaux et des journalistes ont été sensibilisées sur le Droit international humanitaire (DIH).

Concernant la sécurité économique, le CICR est venu en aide à 14.094 personnes au Mali en leur donnant des articles essentiels de ménage, 28.956 fermiers ont bénéficié d'un appui pour la production agricole, 3.251.333 animaux vaccinés et 35.000 personnes ont eu un accès amélioré à l'eau potable. S'y ajoutent 458 personnes qui ont bénéficié de formation pour le renforcement de capacités.

Par ailleurs, en matière de protection, le bulletin d'informations fait état de 3.187 détenus visités dans 19 lieux de détention et 2.910 détenus assistés en matériels d'hygiène par le CICR. Il a aussi réalisé 17 interventions auprès des acteurs concernés en faveur des détenus ou personnes civiles dans les zones de conflit. Quelques 13 enfants ont été réunifiés avec leurs parents.

Enfin, 589 volontaires ont participé à la réalisation des activités du CICR.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.