Madagascar: JIRAMA - Une production supplémentaire d'eau potable à compter de demain

L'eau produite à Amoronankona est déjà en cours de traitement.

Le problème de pénurie d'eau à Antananarivo va être résolu. L'eau potable au réservoir d'Ambohimahitsy sera distribuée à compter de demain, mercredi 25 septembre, selon la communication faite hier par la Jirama. En effet, la mise en place de la conduite d'adduction d'eau depuis la Rocade jusqu'à Ambohimahitsy est en cours, avec la mise en place d'un suppresseur. Dans la même foulée, l'eau produite à Amoronankona est déjà en cours de traitement. A noter que la mise en service de cette station de pompage et de traitement à Amoronankona va résoudre la pénurie d'eau dans la zone Est d'Antananarivo, depuis Ambatomaro jusqu'à Ambohimangakely, en passant par Ambohimahitsy, Soamanandrariny et Ambohibe Ilafy.

Par ailleurs, elle permettra de renforcer l'approvisionnement en eau dans les autres zones en difficulté, d'après les explications des techniciens. Cette station a une capacité de production de 100m3/h. Pour les zones Nord, Nord-Ouest et Sud, une descente a été effectuée, jeudi dernier, notamment à Ambohijanaka pour déterminer les points d'eau en vue de faire des forages. Les résultats des recherches seront connus cette semaine et les travaux vont commencer incessamment, d'après la JIRAMA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.