Congo-Kinshasa: Nommé au sein du Gouvernement Ilunga - Le VPM Mayo Mambeke honoré par ses pairs de la province de Maï-ndombe

Gaieté, sourire aux lèvres et bien d'autres sentiments de satisfaction étaient remarquables, le dimanche 22 septembre, au cours de la réception offerte par les cadres et membres du caucus Mai-ndombe de l'Union pour la nation congolaise (UNC), à l'endroit de Jean Baudouin Mayo Mambeke, à la suite de sa nomination depuis le 26 août dernier comme Vice-premier ministre de Budget du Gouvernement Ilunga Ilunkamba.

Aux prises avec ses pairs de la province abritant l'historique Lac Mai-ndombe, Mayo Mambeke a insisté sur le développement de sa province d'origine, en particulier, et de la République démocratique du Congo, en général. En ce sens, il a laissé comprendre à tous les ressortissants de cette contrée qui l'a vu naître, la nécessité de se battre à cor et à cri pour émettre une image meilleure de la province ainsi que pour aboutir à son développement. D'où, a-t-il appelé les membres et cadres de l'UNC où il assume les fonctions de Secrétaire général à pouvoir postuler en grand nombre lors de prochains scrutins de 2023 pour que le parti politique cher à Vital Kamerhe puisse avoir un grand nombre d'élus. Une chose qui, faut-il le souligner, contribuera, dans lesdits jours, à faire valoir le quota de l'UNC dans la répartition des pouvoirs.

Au-delà de tout, le VPM de Budget n'a pas manqué de convier ses pairs à remercier, en premier lieu, le Dieu Tout-Puissant pour ses bienfaits exprimés encore, à travers sa nomination, avant de prouver sa gratitude au Président de la République Félix Tshisekedi pour avoir signé l'ordonnance portant nomination des membres du Gouvernement ; au numéro Un de l'UNC Vital Kamerhe pour avoir proposé son nom ; et au Premier ministre Sylvestre Ilunga, pour l'avoir admis comme collaborateur.

Aussi, a-t-il rendu hommage au défunt Boboliko d'heureuse mémoire et a rassuré de sa présence au 85ème anniversaire d'un autre enfant du terroir, en la personne de Singa Udjuu.

De la communion à la consolation, Jean Baudouin Mayo s'en est aussi allé compatir avec son camarade au Parti et son collègue au Gouvernement, Aimé Sakombi Molendo qui avait perdu, depuis le 11 septembre dernier en Inde, son frère biologique Louis Sakombi dont la dépouille a été inhumée ce lundi 23 septembre.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.