Sénégal: «asekaw», nouvel album de Mariaa Siga - En hommage aux femmes

24 Septembre 2019

Dans la musique depuis le jeune âge, Mariama Siga Goudiaby alias Mariaa Siga va mettre sur le marché son premier album de huit titres intitulé «Asekaw» (femme) le vendredi 4 octobre prochain. Entre le reggae, l'afro et quelques autres genres musicaux, l'artiste originaire de la Casamance rend hommage à la femme dans son nouveau disque.

La chanteuse Mariaa Siga, de son vrai nom Mariama Siga Goudiaby, va sortir son premier album intitulé «Asekaw» (femme) le vendredi 4 octobre prochain. Le nouveau disque de huit titres, écrit en diola, wolof et français, est une «chronique de la vie quotidienne au Sénégal».

En plus de rendre «hommage aux femmes» dans le nouvel album à travers le titre «Asekaw», Mariaa Siga parle aussi des enfants de la rue et bien d'autres thèmes de société sur des rythmes traditionnels diolas, métissés de reggae et de sonorités de tout le continent. Parmi les titres de l'album, il y a «weergou yaram» où l'artiste évoque des «problèmes de santé et d'accès aux soins au Sénégal», «weetay» qui parle de la «solitude que l'on ressent au moment de la perte des êtres chers».

Dans le titre «Big Slap riddim de City Kay» avec lequel elle avait d'ailleurs remporté le concours «One Riddim Contest» de Baco Records, Mariaa Siga évoque la révolte. Elle dénonce les «promesses non tenues et les décisions arbitraires qui affectent la vie des populations». «Asekaw» compte aussi les morceaux «Talibé» en hommage aux enfants de la rue et «Sénégal» où elle chante la solidarité sénégalaise...

Originaire de la Casamance, Mariaa Siga se veut une véritable ambassadrice de la culture du Sud du Sénégal. «Je veux aujourd'hui valoriser la culture casamançaise et mon ambition, c'est de pouvoir véhiculer mes messages, dit-elle. Mariaa Siga raconte que sa passion pour la musique remonte à son enfance». «Au début, ce n'était pas du tout simple car mon père ne voulait pas que je fasse de la musique. C'est après qu'il m'a compris et depuis lors, il m'apporte tout son soutien», explique la chanteuse. En2016, Mariaa Siga est lauréate du concours Tremplin au Festival des Vieilles pirogues à Saly. 2018 est l'année de sa première tournée en France. Dans le même temps, elle est repérée par Yoro N'Diaye pour gurer sur la compilation Sunufolk.

En 2019, elle est lauréate du concours One Riddim, de Baco Recordset sort sur la compilation du même nom aux cotés de grands noms du reggae mondial. C'est aussi l'année de l'ouverture à l'international avec des tournées au Maroc, en France et au Canada. Mariaa Siga compte dans l'avenir créer une association pour aider les enfants de la rue. Après la sorti du nouvel album «Asekaw» en France et sur toutes plateformes de musique, Mariaa Siga prévoit d'organiser un concert d'ouverture à Dakar.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.