Cameroun: Port autonome de Kribi - On renforce la gouvernance

Un Comité consultatif d'orientation a été créé et ses membres installés le 19 septembre dernier par le ministre des Transports.

Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngallé Bibéhé a procédé à Kribi, le 19 septembre 2019, à la mise en place du Comité consultatif d'orientation du Port autonome de Kribi (CCO-PAK). Cet organe de gouvernance, propre à toutes les places portuaires, va renforcer la réflexion autour de la prise en compte des besoins stratégiques de chaque groupe d'opérateurs et d'usagers portuaires, notamment en ce qui concerne la tarification, les équipements structurants, les concessions, le schéma directeur, la répartition des rôles entre les différents intervenants de la place portuaire de Kribi.

Ses membres, (12 titulaires et 10 suppléants dont le président élu à l'unanimité est Alain Blaise Batongué), ont été installés au cours des travaux de jeudi dernier. Ils viennent des différentes structures dont le Groupement inter-patronal du Cameroun, le syndicat des commerçants importateurs et exportateurs du Cameroun, le syndicat des industriels du Cameroun, les douanes et la Délégation générale à la la Sûreté nationale. La mission de l'équipe Batongué est de parvenir à équilibrer les intérêts qui se croisent dans le cadre du fonctionnement du PAK.

Elle doit également atteindre l'objectif de performance et d'impact sur l'économie du Cameroun et de ses voisins que sont le Tchad et la République centrafricaine. Selon le ministre des Transports, le port de Kribi a démarré sous de très bons auspices, mais il reste exposé à des défis majeurs de croissance rentable. Le CCO-PAK doit alors impulser une dynamique supplémentaire pour un accroissement significatif des volumes de trafic à une réelle maîtrise des coûts à l'édification d'un environnement favorable à l'émergence d'un secteur privé d'opérateurs maritimes locaux et étrangers compétitifs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.