Congo-Kinshasa: Kinshasa lance Kin Bopeto, un vaste programme d'assainissement de la ville

La ville de Kinshasa annonce une vaste opération de nettoyages dénommée Kin Bopeto, un programme de cinq ans qui, selon le gouvernement provincial, devrait impliquer tous les habitants de la ville.

Déjà ce samedi, 300 camions seront mobilisés pour recueillir les immondices dans toute la ville. Sont également concernées les épaves de véhicules abandonnés qui jonchent certaines artères de la ville. Le budget alloué pour cette opération serait d'environ 363 million d'euros.

C'est une vaste opération d'assainissement de la ville que Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa, compte lancer à partir de samedi. La journée est d'ailleurs déclarée fériée. Pour le lancement de ce programme, l'hôtel de ville annonce la présence du président de la République Félix Tshisekedi.

Tous les habitants de Kinshasa sont appelés à participer chaque dernier samedi du mois à ces travaux d'intérêt communautaire. Le gouvernement provincial annonce également qu'il va récompenser chaque mois les quartiers les plus salubres de la ville.

« Ce montant ne sera pas distribué en espèces, explique Germain Mpundu, coordonnateur du programme Kin Bopeto. C'est un montant qui est consigné et qui va aider à financer un projet qui sera choisi par ce quartier-là. »

Ce programme a été bien accueilli par des activistes des mouvements citoyens comme la Lucha. Ces jeunes s'illustrent depuis 2017 par des travaux communautaires dans certains quartiers de Kinshasa et d'autres villes du pays.

Bienvenu Matumo, militant de la Lucha, plaide pour une meilleure coordination de ce programme. « On formait des brigades d'assainissement dans ces quartiers. Donc il faut qu'il y ait un mécanisme de suivi entre les autorités et les communes et les quartiers en passant par des brigades qu'on peut installer dans les quartiers. »

Selon ses initiateurs, ce programme occupera environ 20% du budget annuel de la ville qui déverse chaque jour au moins 9 000 tonnes de déchets.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.