Afrique: L'industrie alimentaire a besoin d'en faire davantage pour soutenir les aliments sains

communiqué de presse

New York — Le Directeur général de la FAO appelle l'industrie alimentaire à transformer les systèmes de production et la chaîne de valeur et d'approvisionnement

M. Qu Dongyu, Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, a appelé l'industrie alimentaire à en faire davantage afin de soutenir les aliments sains et de réduire les pertes et le gaspillage alimentaires le long de la chaîne alimentaire, de la ferme à l'assiette.

« La nutrition ne devrait pas être une finalité en elle-même mais devrait plutôt être synonyme de vivre une vie saine et heureuse, » a déclaré M. Qu.

Le Directeur général de la FAO s'exprimait dans le cadre de sa participation à l'événement Soutenir l'industrie alimentaire : l'industrie alimentaire et les défis des ODD, organisé mardi en marge de la 74ème session de l'Assemblée générale de l'ONU par la Fondation Barilla Center for Food and Nutrition, le Réseau de solutions pour un développement durable, le Centre Columbia pour des investissements durables et lelaboratoire Santa Chiara de l'Université de Sienne.

« L'industrie et les entreprises alimentaires ont un rôle critique à jouer en vue de maintenir la sécurité alimentaire et de fournir une bonne nutrition aux populations, car elles sont impliquées dans les processus de production, de transformation, de vente et de commercialisation de la nourriture que nous mangeons, » a souligné M. Qu.

« De manière plus générale, l'industrie alimentaire peut aider à transformer l'agriculture et les systèmes alimentaire pour parvenir à de meilleurs résultats sur le plan social, environnemental et économique. » a-t-il ajouté.

Pour être plus durable sur le plan environnemental, le Directeur général de la FAO a insisté sur le fait que les systèmes alimentaires devaient être transformés par le biais de l'innovation et de la technologie avec pour objectif de protéger et d'utiliser des ressources naturelles vitales telles que l'eau et le sol de manière plus efficace.

M. Qu a également souligné l'importance de s'assurer que les agriculteurs soient équipés des outils, des connaissances et des capacités nécessaires afin d'augmenter leur production agricole.

Il a également souligné l'importance de transformer les chaînes d'approvisionnement et la relation entre vendeur et consommateur. « De tels changements se devront d'être innovants et d'utiliser la technologie numérique, plutôt que de lui résister, » a indiqué le Directeur général de la FAO.

En conclusion, il a appelé à prendre davantage d'initiatives le long de la chaîne de valeur, allant au-delà des considérations économiques, en se focalisant plutôt sur le respect des inquiétudes sociales et culturelles des populations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: FAO

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.