Seychelles: Le président des Seychelles appelle le monde à agir pour lutter contre le changement climatique et protéger l'environnement

Le président des Seychelles a appelé aux dirigeants et au monde de faire attention et d'agir contre le changement climatique.

Danny Faure a pris la parole à l'ouverture officielle du Sommet de l'ONU pour l'action sur le climat 2019 et à un événement de haut niveau pour les dirigeants. M. Faure a déclaré au sommet et à la table ronde que l'environnement devait être protégé à tout prix.

Le sommet convoqué par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au siège des Nations Unies à New York, se tient sous le thème «Sommet de l'action pour le climat 2019: une course que nous pouvons gagner».

S'adressant à l'Assemblée, le Président Faure a exposé quelques-uns des efforts nationaux clés entrepris par les Seychelles conformément aux National Determined Contributions (NDC) ainsi que d'autres stratégies nationales de résilience contribuant à la protection de l'environnement en tant que vaste État océanique.

«Nous avons une zone économique exclusive (ZEE) de 1,4 million de kilomètres carrés, soit 3 000 fois la taille de nos îles. Les points forts de notre NDC révisé seront donc un chapitre entier consacré à l'action pour le climat des océans et au carbone bleu en tant que solutions au changement climatique fondées sur la nature », a ajouté M. Faure.

Selon M. Faure, les Seychelles - 115 îles situées à l'ouest de l'océan Indien - protègent déjà 26% de sa zone économique exclusive (ZEE), une région de la taille de l'Allemagne ", et nous la porterons à 30% l'an prochain, pour atteindre l'objectif des 30 sur 30 afin de protéger 30% de l'océan d'ici 2030, à savoir, 10 ans plus tôt ".

Le Président Faure a également souligné et expliqué le changement radical prévu, conforme aux énergies renouvelables des Seychelles.

«Les Seychelles vont viser un changement radical, passant d'un objectif de 15% d'énergies renouvelables à l'horizon 2030 dans leur NDC actuel, à une stratégie à 100% conforme au Rapport spécial de la CIPV sur le réchauffement de la planète de 1,5 degrés Celsius. Nous allons renforcer les capacités institutionnelles pour atteindre l'autosuffisance énergétique et la sécurité grâce aux énergies renouvelables, à l'efficacité énergétique et aux transports verts », a déclaré le président Faure.

Le thème choisi pour le sommet - «Une course que nous devons gagner» - était axé sur la mobilisation de l'énergie politique et économique aux plus hauts niveaux et sur la promotion de l'action pour le climat. Cela permettra en retour de poursuivre la mise en œuvre des objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Lors de l'événement de haut niveau organisé par le Fonds mondial pour la nature (WWF) et intitulé «Le Forum des dirigeants sur un nouvel accord pour la nature et les populations», M. Faure a exhorté les dirigeants d'autres pays en développement à prendre conscience du changement climatique.

«Prenez conscience de l'impact dévastateur infligé à la planète, ainsi que de notre rôle de gardien et de dernière génération capable d'agir. Nous avons la responsabilité, les moyens et le pouvoir de choisir la planète Terre que nous allons laisser à nos enfants », a déclaré le chef de l'Etat.

M. Faure a ajouté: "J'ai accepté de participer à cet événement pour soutenir une déclaration d'urgence pour la nature et les personnes à l'horizon 2020, car je suis convaincu que l'environnement doit être protégé à tout prix."

En tant que dirigeant d'un petit État insulaire en développement (SIDS), M. Faure a également évoqué les effets dévastateurs réels du changement climatique, en particulier ses effets sur les SIDS.

«Les Seychelles conviennent que l'horizon 2020 offre aux dirigeants du monde une occasion capitale de prendre une série de décisions mondiales sur la nature, les océans et le climat qui détermineront l'orientation de notre avenir.

"J'appelle tous les dirigeants à se mobiliser pour la cause de la nature et des hommes et à croire en la force de nos efforts collectifs pour façonner un avenir dont nous pouvons tous être fiers", a conclu le chef de l'Etat des Seychelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.