Cote d'Ivoire: Africa Sports - Le nouvel entraîneur des Aiglons est déjà à l'ouvrage

25 Septembre 2019

Jean-Christophe Gratecap, le nouvel entraîneur des Aiglons, a juste un an pour combler les attentes des Membres associés mobilisés (Mam), supporters du club. Mais il n'a pas peur. « Je connais bien cette maison de l'Africa Sports.

Je peux vous garantir que très vite l'équipe va jouer les premiers rôles en championnat. Mais cela ne peut se faire que dans la discipline et le travail », a-t-il précisé.

A peine le contrat paraphé, le technicien français, aidé par le président de la section football, Antoine Bahi, a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer les différentes composantes de la famille vert et rouge.

Après des échanges francs avec les dirigeants qui ont définitivement enterré la hache de guerre, Gratecap a tenu à partager sa vision avec les différents chefs des supporters du club. L'objectif étant de créer l'union sacrée autour du groupe qu'il s'attèle à construire.

« Il n'y a plus d'Africa Sports de Vagba ou de Bahi. Il n'y a qu'un seul club, l'Africa Sports que président Alexis Vagba et Antoine Bahi qui en est le premier vice-président chargé de la section football.

Dès cet instant, je demande à tous les supporters de mettre fin à toutes les querelles de clocher. Mobilisons-nous, unissons-nous.

Car le seul combat qui vaille, c'est celui de la construction du club. Car nous sommes en retard sur les autres », a indiqué Antoine Bahi face à ses partisans, à qui il demande d'aider le nouvel entraîneur à réussir sa mission.

Face aux joueurs, lundi, Gratecap a été clair : « Je suis venu pour vous aider à aider l'Africa à jouer le haut du tableau. Cela demande des joueurs sérieux et professionnels dans la tête », a-t-il indiqué.

A la vérité, le successeur de Georges Lignon Nagueu est plus qu'un entraîneur à l'Africa. A écouter les dirigeants du club, ces derniers comptent s'appuyer sur lui pour organiser et structurer le club.

« Tu connais notre maison et ses problèmes. Si tu as accepté d'être des nôtres, je suppose que c'est pour nous aider à bâtir le club. Faire en sorte que l'Africa Sports retrouve son esprit d'antan.

Il y a, certes, le championnat qui nous tient à cœur, mais nous souhaitons également que tu t'impliques, avec ton réseau d'amis, dans tous les projets du club », indiquait Antoine Bahi, lors de la cérémonie de signature du protocole d'accord.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.