Cameroun: Grand dialogue national - Les contours se précisent

Photo: Youtube/Paul Biya
Paul Biya, Président du Cameroun lors de son discours à la jeunesse 10.02.2018

Les travaux qui auront pour cadre le Palais des Congrès de Yaoundé, se dérouleront du 30 septembre au 4 octobre 2019 en plénières et au sein de huit commissions, selon le porte-parole des assises.

On en sait davantage sur le déroulement du Grand dialogue national annoncé par le président de la République dans son message à la Nation le 10 septembre dernier. Selon un communiqué de presse rendu public mercredi, 25 septembre 2019 par le porte-parole des travaux, Georges Ewane les travaux qui se dérouleront sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, auront pour cadre, le Palais des Congrès de Yaoundé du 30 septembre au 4 octobre 2019.

Ces assises se dérouleront dans le cadre de travaux en plénières et au sein de huit commissions. Chacune de ces dernières sera focalisée sur un thème précis. On aura ainsi le bilinguisme, la diversité culturelle, l'éducation, la justice, la reconstruction et le développement, la décentralisation et le développement local, la démobilisation, le désarmement et la réintégration et enfin la diaspora.

Des problématiques qui ont été recensées parce que susceptibles de favoriser l'atteinte de l'objectif principal des travaux de Yaoundé, à savoir, le retour à la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et de façon globale, la « consolidation du modèle camerounais de vivre-ensemble et de coexistence de toutes les composantes de la Nation camerounaise ». Ce sont près d'un millier de personnes qui prendront ainsi part à ces travaux.

Quant aux travaux au sein des différentes commissions, ils ont pour vocation de donner la parole à un public représentatif de la diversité camerounaise. Ainsi, ce sont près de 500 personnes, des Camerounais notamment, venus de divers horizons qui seront ainsi réunis dans le cadre de ces commissions.

Ce sont des parlementaires, des hommes politiques, des leaders d'opinion, des intellectuels, des opérateurs économiques, des représentants de l'autorité traditionnelle, des leaders religieux, des représentants de la diaspora, ceux des forces de défense et de sécurité et les représentants des groupes armés et ceux des victimes de la crise. Par ailleurs, ceux des Camerounais qui voudront faire parvenir des contributions, pourront le faire par le biais du secrétariat technique installé au Palais des Congrès de Yaoundé. S'agissant spécifiquement de la couverture médiatique, ce sont plus de 150 journalistes qui ont été accrédités pour l'événement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.