Maroc: Le pays appelle à la création d'un fonds de soutien aux ODD en Afrique

27 Septembre 2019

Intervention du chef du gouvernement devant la 74ème session de l'Assemblée générale de l'ONU

Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a appelé, mercredi à New York, à la création d'un fonds pour soutenir la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

Dans une allocution prononcée lors du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, organisé dans le cadre de la 74ème session de l'Assemblée générale, il a insisté sur l'impératif d'accorder aux pays africains une attention particulière et un soutien approprié, soulignant l'engagement du Maroc à partager ses expériences et expertises dans ce domaine avec les pays du continent.

Le chef du gouvernement a estimé que la réalisation des ODD est tributaire de l'engagement de l'ensemble des acteurs, sur la base d'une solidarité étroite et agissante, en particulier envers l'Afrique, à même de susciter l'espoir des populations fragilisées en de nouvelles perspectives et d'assurer la sécurité de la planète pour les générations futures.

Après avoir relevé que l'adoption en 2015 du Programme de développement durable à l'horizon 2030 constituait une étape historique dans le processus de coordination des efforts internationaux communs, Saâd Dine El Otmani a souligné que les résultats obtenus dans certains pays ne sont toujours pas à la hauteur des ambitions et des aspirations, appelant à la mise en place d'une nouvelle vision pour la prochaine décennie en vue d'accélérer la mise en œuvre de ce plan dont le succès devrait englober l'ensemble des Etats.

A cet égard, il a fait savoir que le Royaume est impliqué, depuis des années, dans la mise en oeuvre de ses engagements pour un développement durable et soutenu et a récemment mis en place un système de gouvernance par la création d'un comité national composé des différents intervenants et présidé par le chef du gouvernement, afin d'assurer un meilleur suivi et une coordination plus efficace.

Le Royaume, a-t-il ajouté, a réalisé des progrès notables dans les 17 objectifs, notamment en ce qui concerne la réduction du nombre de décès maternels, la lutte contre la pauvreté, la facilitation de l'accès aux services publics de base et l'amélioration des conditions de vie de la population, outre le développement des infrastructures et le renforcement des droits et libertés.

Ces progrès ont été réalisés à la faveur de grandes réformes, citant la Stratégie nationale de développement durable, l'Initiative nationale pour le développement humain, dont la troisième phase a été lancée en 2018, et le programme des énergies renouvelables, visant à atteindre 52% de la capacité de production d'énergie verte d'ici 2030, ainsi que la vision stratégique de la réforme de l'éducation et de la formation 2015-2030, a indiqué Saâd Dine El Otmani.

En vue de donner une plus forte impulsion à ce processus de développement, a-t-il poursuivi, S.M le Roi Mohammed VI a lancé le chantier de renouvèlement du modèle de développement national, dans l'objectif de promouvoir le progrès et le développement, d'investir dans le capital humain et de réduire les disparités sociales et spatiales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.