Guinée: Éducation - Les préparatifs se poursuivre au Lycée Ahmed Sekou Touré en prélude à l'ouverture des classes

27 Septembre 2019

À quelques jours de la rentrée scolaire 2019-2020, prévu le 3octobre prochain, les autorités éducatives du lycée Amed Sekou Toure(ex-lycée aviation), dans la commune de Matoto s'activent pour les préparatifs de l'ouverture des classes.

Rencontré ce jeudi 26 septembre, dans lanceite de l'établissement public qu'il dirige, le proviseur Sidiki kouyaté, a précisé que, pour l'ouverture des classes 2019-2020, sincèrement parlant "nous sommes à 98% prêt , prêt en se sens que tout ce qui est documents pédagogiques, administratifs, l'assainisement de la constitution scolaire sont presque point. Nous attendons que le 03 octobre 2019, pour donner les premiers cours aux élèves qui vont se présenter dans l'enceinte de l'école".

Dans son intervention, il n'a pas manqué de s'inspirer:" Je crois qu'il y a un l'adage qui dit que l'éducation c'est comme un arbre les racines sont amères, les fruits sont doux. Chaque encadreur doit faire de cette assertion comme son cheval de bataille pour fermer les yeux, tout en donnant l'éducation qu'il faut à ces enfants qui constituent l'avenir de demain.il faut qu'on se départisse de la complaisance dans l'éducation des enfants car, ça y va dans l'intérêt supérieur de la nation", explique t-il.

Selon lui, tous les nations qui se sont battues pour donner une éducation de qualité à leurs enfants sont en avance aujourd'hui en matière de développement.

Poursuivant son intervention le premier responsable du Lycée Ahmed Sekou Toure , Sidiki Kouyaté à dit " Du point de vue effectif prévisionnel ,nous avons prévu mille quatre cent quarante un élèves au compte de l'année scolaire 2019-2020'.

Et, d'ajouter du point de vue du nombre des professeurs , dans leur établissement "l'inspection régional de l'éducation de la ville de Conakry est entrain de mettre les bouchets doubles pour régler tout les petits détails lié à la rentrée scolaire 2019-2020. Et, nous félicitons l'inspectrice régionale de Conakry, qui ne ménage aucun effort pour qu'on fasse une rentrée très réussi et sur le plan de professeur il y a pas de manque nous sommes au complet tout le monde à reçu son emploi du temps".

Pour finir le proviseur a lancé un appel pressent aux parents d'élèves et les encadreurs d'être rigoureux et exigeant pour la formation de leurs enfants .

Agression rebelle en 2000 : Faya Millimono appelle à la poursuite contre le ministre de la justice sur son éventuelle implication

Agression rebelles contre la Guinée en 2000: le ministre de la justice Mohamed Lamine Fofana accusé d'avoir joué un rôle clé. Après trois mois d'absence dans le pays, le président du Bloc Libéral (BL) déjà au bercail , a, fait des révélations sur l'actuel locataire du palais de justice de Conakry, Mohammed Lamine Fofana pendant [... ]...

Elhadj Saïkou Yaya Barry de la Coordination haal pular est malade Ancien combattant sous le drapeau français, le président de la Coordination haal pular de Guinée est malade. Elhadj Saïkou Yaya Barry (notre photo) est alité à la Polyclinique privée de Dixinn où est venu à son chevet ce 25 juillet 2019, le chef de file de l'opposition Cellou Dalein Diallo. Le 18 novembre 2018, Elhadj [... ]...

Tripatouillage de constitution en Guinée: le président du CJSAP exige la démission de Malick Sankon Quelques mois après son départ de la mouvance présidentielle, Ibrahima Kalil Diallo Président du Collectif des journalistes pour le Soutien aux Actions Présidentielles demande à Malick Sankon directeur général de la caisse nationale de la sécurité sociale, le ministre Bantama Sow et leurs amis favorables à une nouvelle constitution en Guinée d'abandonner le projet. Depuis [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.