Zimbabwe: Robert Mugabe sera finalement enterré dans son village natal

Les obsèques de Robert Mugabe connaissent un énième rebondissement au Zimbabwe : contre toute attente, l'ancien président ne sera finalement pas enterré au « Champ des héros de la nation » mais dans son village de Kutama, dans le district de Zvimba.

Le rapport de force aura finalement tourné, au dernier moment, en faveur de la famille de l'ancien président, et notamment sa veuve, Grace Mugabe.

Pourtant, à la suite des funérailles nationales il y a deux semaines, Emmerson Mnangagwa avait obtenu que Robert Mugabe repose aux côtés de sa première épouse Sally Mugabe, au « Champ des héros de la nation », un monument construit près de la capitale pour offrir une dernière demeure à ceux qui se sont battus pour la libération du pays.

Un enterrement qui aurait symboliquement signé la réconciliation entre les deux camps, et fait apparaître l'actuel président comme le digne successeur de celui qu'il a pourtant contribué à renverser.

La famille avait gagné du temps, justifiant que la construction d'un nouveau mausolée et la préparation du corps prendraient plusieurs semaines. Et voilà que « camarade Bob » est finalement de retour, et cette fois pour de bon, dans son village de Kutama.

Le gouvernement a indiqué qu'il se pliait à cette décision, acceptant ce dernier affront de Robert Mugabe, très amer vis-à-vis de son ancien parti jusqu'à ses derniers jours.

Robert Mugabe, à la tête du Zimbabwe pendant 37 ans, est décédé au début du mois à Singapour, à l'âge de 95 ans, des suites d'un cancer. Après des reports, son enterrement devrait finalement avoir lieu ce samedi après-midi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.