Burkina Faso: Attaques terroristes au Centre-Nord - Samedi noir à Zimtanga

Les forces du Mal ont fait parler d'elles le samedi 28 septembre 2019 à Komsilga et à Deneon, deux villages de la commune rurale de Zimtanga, province du Bam. Le bilan, selon une source administrative, fait état de 16 civils assassinés et de dégâts matériels.

Selon des sources concordantes, c'est dans la matinée du samedi aux environs de 9 heures qu'un groupe d'assaillants armés juchés en binôme sur seize (16) motos grosses cylindrées ont fait irruption à Komsilga, un village de la commune de Zimtanga situé à une quinzaine de kilomètres de Kongoussi. 09 habitants du village ont été froidement assassinés par les visiteurs indésirables. Une des personnes-ressources du village, qui, selon des indiscrétions, a résisté aux balles des armes des forces du Mal, a été ligotée et enlevée.

Outre l'incendie de biens matériels des villageois, les assaillants ont emporté une moto. Le corps, sans vie, de l'otage en question a été retrouvé pendu quelques heures après son enlèvement. Dans l'après-midi du samedi, les villages de Deneon, de Singa et de Norde dans la commune de Zimtanga ont aussi été visités par des individus armés. Selon une source administrative, le bilan des attaques terroristes de la journée de samedi est de 16 personnes tuées soit 09 à Komsilga et 07 Deneon.

Face à la dégradation de la situation sécuritaire à Zimtanga, de nombreux villages de la commune se vident de leurs habitants. La majorité des personnes déplacées, qui sont terrorisées par les assassinats ciblés des groupes terroristes et la mauvaise saison de l'hivernage, ont trouvé refuge à Kongoussi, le chef-lieu de la province. Aux dernières nouvelles, des forces de défense et de sécurité ont été déployées dans la zone.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.