Congo-Kinshasa: La Banque mondiale mobilise 100 millions USD pour prévenir et répondre aux violences basées sur le genre

30 Septembre 2019

La Banque mondiale (BM) va mobiliser 100 millions USD pour le Projet de prévention et de réponse aux violences basées sur le genre, a annoncé le directeur-pays de cette institution financière, Jean Christophe Carret. Selon lui, la lutte contre les violences et autres conflits en RDC passe aussi par les actions de développement axées en priorité sur l'éducation et l'emploi des jeunes, notamment.

« Nous pensons que la violence à l'Est est un problème très compliqué, mais que le développement y a sa part à jouer. Le développement c'est de muser sur l'éducation. Et donc j'espère que dans le cadre de notre réengagement en RDC, on va venir avec des choses très ambitieuses en matière d'éducation en général, et d'éducation des jeunes filles en particulier, et bien entendu la création d'emplois. Et pour cela, il faudra investir dans les infrastructures de transport, d'Energie, dans la fibre optique, puis dans le climat des affaires », a détaillé Jean Christophe Carret.

Pour lui, c'est en misant sur l'éducation et sur les opportunités d'emplois « qu'on viendra concurrencer les groupes armés et éventuellement, mettre fin à la violence ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.