Congo-Kinshasa: FPAM - John Ntumba mise sur les nouvelles technologies pour des centres de formation professionnelle par excellence

Décidément, le ministre de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers ne prend donc pas de repos. Le samedi 28 septembre dernier, il s'est rendu à l'Université de Kinshasa, précisément à la Faculté de médecine, pour se rendre compte des réalisations y effectuées par l'entreprise HE CONNECT avec une technologie de pointe et des équipements ultramodernes.

Ce, dans le cadre de la construction et l'aménagement des centres de formation par excellence qu'il entend multiplier sur toute l'étendue du territoire national. "He Connect nous connecte aussi pour qu'on arrive à former les charpentiers à partir de la technologie nouvelle. Je suis venu palper du doigt ce qui est fait à la faculté de médecine et je vais m'attacher au groupe afin que nous puissions réaliser plusieurs projets dans le même sens pour les autres métiers à l'intérieur du pays et sur place à Kinshasa", déclare John Ntumba.

Déjà avec ce modèle trouvé à l'UNIKIN, les étudiants peuvent suivre les cours même par visioconférence avec d'autres correspondants ailleurs, mais en temps réel. Dans la faculté de médecine, HE CONNECT est déjà à l'œuvre pour permettre aux apprenants, potentielles ressources humaines, d'être mieux aguerris par des pratiques professionnelles novatrices au même niveau que d'autres pays émergents.

Pour Emmany Luwenga, Coordonateur He Connect Fondation, il est important de combattre le concept «Chance eloko pamba» par la création des centres d'excellence. Pour cela, "nous allons accompagner le ministre dans sa vision pour que très rapidement, des milliers de congolais soient formés dans des métiers qui pourront les autonomiser et leur donner une dignité, en intégrant les valeurs tels que l'éthique, le respect", a-t-il assuré.

A l'Université de Kinshasa, cette structure penchée vers les technologies travaille avec la Faculté de médecine. "Nous avons modernisé la bibliothèque centrale qui, aujourd'hui, sert de lieu de savoir et de professionnalisation des métiers de la médecine. Les formations que nous allons projeter au bénéfice d'un grand nombre de jeunes congolais seront faites à travers les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Le ministre a visité les installations, il est content et notre objectif est atteint", s'est réjoui Emmany Luwenga.

Une vision ambitieuse

C'est ainsi que dans la vision ambitieuse du ministre John Ntumba, d'autres filières dans différents domaines peuvent aussi bénéficier des centres de formation professionnelle par excellence. Cela, dans le but de disposer d'une main d'œuvre locale compétente et surtout performante. "Je considère que la médecine est un art, même si cela n'entre pas dans mes prérogatives", précise le Ministre de la formation professionnelle en RDC. En fait, poursuit-il, ce qui m'a amené ici c'est votre centre d'excellence. "Je suis venu rendre visite à la magie de l'informatique. Et avec le groupe He Connect, nous allons envisager beaucoup d'autres choses qui peuvent se faire concernant les centres que nous envisageons de mettre en place dans le cadre de la formation professionnelle, Arts et Métiers", laisse entendre John Ntumba Panumpakole.

Par ailleurs, pour que le pays évolue, il faut qu'il y ait multidisciplinarité. "Dans le ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers, il y a art là-dedans. Et la médecine est un art avant tout, même si en plus de cela, elle est une science. Nous avons des choses à apprendre ensemble. C'est nous qui allons donner à ce ministère des jeunes gens en bonnes santé, capables justement d'apprendre un métier qui servira de manière évidente à notre grand et beau pays", témoigne Jean-Marie Kayembe Ntumba, Doyen de la faculté de médecine à l'Unikin.

Selon lui, le bon mécanicien est aussi celui qui aura appris sur un moteur simulé comment ouvrir un boulon et où le placer pour que la machine ne rouille pas de manière facile.

Maitrise des métiers

Le Coordonateur He Connect Fondation a également exprimé sa satisfaction du fait que lors de la nomination des actuels animateurs du gouvernement, ils étaient heureux d'apprendre que M. John Ntumba est le nouveau ministre de la FPAM. "C'est une personne que nous connaissons très bien. Nous connaissons sa vision, sa manière de gérer, d'organiser... c'est pourquoi, notre fondation a été le féliciter et lui proposer un partenariat. Il a été très content de ce que nous faisons, raison pour laquelle nous l'avons invité pour qu'il vienne visiter nos installations dans le cadre de la création des centres d'excellence que l'on va appeler des centres « Le peuple d'abord » parce que nous voulons amener le savoir, la maitrise des métiers et rendre les mains intelligentes par des formations professionnelles de tout genre", a affirmé M. Luwenga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.