Congo-Kinshasa: Conseil des ministres à Mont-Ngafula - Gentiny Ngobila rappelle les principes de cohésion gouvernementale

Jeudi 26 septembre 2019, le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a, après avoir sensibilisé la population de la commune de Mont- Ngafula au terrain Tumba sur l'opération Kinshasa Bopeto, qui lutte contre l'insalubrité et la nuisance sonore, avait tenu son Conseil des ministres dans la salle de réunion de la maison communale de Mont- Ngafula, avec l'équipe gouvernementale provinciale.

Au cours de cette réunion, le premier citoyen de la ville et ses ministres ont abordé plusieurs matières dont celles qui concernent la lecture et l'adoption du procès-verbal du conseil des ministres du 8 juillet, les dossiers d'actualités et les dossiers des ministères.

Cohésion gouvernementale

D'après le porte-parole du gouvernement provincial Monsieur Charles Mbuta Muntu, le procès-verbal du conseil des ministres de juillet a été renvoyé pour adoption au cours de la prochaine séance du conseil des ministres pour défaut de soubassement. Par ailleurs, le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a rappelé à l'équipe gouvernementale provinciale, les principes de cohésion gouvernementale qui doit régner entre les membres pour la réussite totale de l'action gouvernementale. Du point de vue des dossiers d'actualité, l'autorité Urbaine de la ville de Kinshasa était revenue sur le report du lancement officiel de l'opération Kinshasa Bopeto, pourtant prévu pour le 19 octobre sur demande du Président de la République Félix Tshisekedi, qui tient à donner le go personnellement.

Réussite de Kinshasa-Bopeto

En outre, il a invité les Bourgmestres, les membres de l'exécutif provincial ainsi que toute la population kinoise à s'impliquer activement pour la réussite de cette opération visant à rendre la ville propre. Plus loin, le Premier citoyen de la ville a instruit le Ministre provincial des transports à organiser des descentes au niveau des points chauds, afin de prendre des dispositions utiles. Une commission a été mise en place pour analyser tous les aspects transversaux de cette problématique des embouteillages.

Le conseil des ministres a traité aussi le point relatif à l'insécurité dans la ville-province de Kinshasa. A en croire ce cadre de concertation, le retour des enfants de la rue sur le Boulevard du 30 juin préoccupe énormément la ville. D'où, une instruction ferme a été faite à l'endroit du Ministre provincial de l'intérieur, appelé à prendre des dispositions pour que ces enfants puissent quitter la rue dans le strict respect de la loi.

Gratuité de l'enseignement de base

Comme si cela ne suffisait pas, le Conseil s'était penché sur le dossier du processus de la mise en œuvre de la gratuité de l'enseignement de base dans les établissements publics de la ville de Kinshasa. C'est pourquoi, le Ministre provincial à l'éducation a présenté aux membres de l'exécutif provincial un rapport sur la rentrée scolaire ainsi que des effets induits de la mise en œuvre de cette gratuité.

Du côté de l'environnement, les protocoles d'accord signés avec des partenaires pour le traitement et le recyclage des déchets pour contribuer à l'assainissement de la ville, le ministre provincial concerné a présenté les différents protocoles d'accord signés et a profité de l'occasion pour faire un état d'avancement pour chacun d'entre eux. Pour ce qui est des dossiers d'actualité, le conseil s'est appesanti également sur le lancement, dans les prochains jours, du contrôle et recouvrement forcé de la vignette. Car, le moratoire accordé a expiré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.