Afrique: Le Groupe SDC de Mohamed Moctar CHLEUH s'investit dans l'atteinte à l'autosuffisance alimentaire du riz local

En Afrique, l'agriculture est laissée à la traîne. Pourtant, la croissance est tirée par ce secteur stratégique. De nouveaux promoteurs africains se battent et s'investissent pour changer les paradigmes. C'est l'exemple du groupe SDC holding représenté par son PDG, Mohamed Moctar CHLEUH à travers son ambitieux projet agro-alimentaire de construction d'une usine de décorticage du riz paddy, orienté vers la promotion du riz local.

Au moment de l'importation de ce produit hautement stratégique dans la consommation quotidienne, le Groupe a démontré sa suprématie et dorénavant le groupe boxe à double vitesse pour prendre en charge les enjeux de production du riz local et inverser la tyrannie des importations. Cette option décisive du groupe SDC devra permettre d'économiser les transferts de devises, les dédouanements, les frais portuaires nationaux et internationaux . Au grand bonheur des consommateurs.

Dupliquer le modèle dans des pays de la sous-région sur les tablettes

Confidentiel Afrique qui suit de très près l'évolution du groupe SDC holding représenté par son PDG Moctar, a appris de sources bien informées, que le Groupe SDC a dans les starting-blocks des projets d'implantation dans deux pays de la sous-région africaine pour dupliquer le modèle. Partenaire de grands groupes de renommée mondiale comme DREYFUS, Coface et les banques du marché, le groupe SDC, fort de sa certification QLF, lui permettant d'accéder au cercle privilégié des entreprises labellisées, s'affirme d'année en année comme la nouvelle voie royale des États de la région ouest-africaine, d'accéder à l'autosuffisance alimentaire. Un des défis majeurs du continent africain de s'affranchir des goulots d'étranglements exogènes. Au regard de l'expérience de plus d'une trentaine d'années, du parcours, du sérieux et de l'intégrité du promoteur, le méga projet agro-alimentaire, dont le tour de table a été ficelé, devra transformer le monde agricole et asseoir une véritable politique du riz local. À travers son usine de décorticage et de distribution avec leurs marques spécifiques pour le riz local.

Selon nos informations, le groupe SDC holding est entrain d'organiser un offtake afin d'acheter le paddy, de le décortiquer avec des équipements de dernière génération, de le mettre dans des emballages sous leurs marques et créer des réseaux de distribution de riz et de promotion pour que le riz local soit connu et consommé plus que le riz importé dans la sous-région africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.