Gabon: Les légendes des années 2000 - L'acte 1, avec le groupe New Skool

30 Septembre 2019

À l'orée des années 2000, le RAP gabonais était dans sa phase ascendante. Les Rappeurs qui en parlent de nos jours l'estiment comme étant "l'âge d'or du RAP gabonais". Parmi les MC'S qui ont marqué cette époque, il y a le mythique groupe New Skool avec son classique "Si j'avais de la monnaie".

Le RAP qui est arrivé au Gabon en 1989 et qui fête cette année ses 30 ans, a connu une ascension fulgurante dans les années 2000. Plusieurs MC'S ont contribué à son essor. On pense notamment au crew New Skool qui marque cette période avec le titre "Si j'avais de la monnaie" . C'est donc avec ce titre que le groupe a bâti sa légende.

Ce titre est sorti en 2001, dans la compilation intitulé "Mémoire vive" , de Didier Dingalt Ping. Il fait incontestablement parti de la shortlist des plus gros Hits du RAP Gabonais. Le crew composé du quatuor Krash Le Grave K, Lou Ori-J, Meace MaPihind et Johnny B-Good a fait ses premières classes dans les années 90. Le quatuor à notamment participé à la compilation "Bantu Mix" , de Georges Kamgoua, en 1997. Et sorti quelques single, comme " Nouveau Départ" .

On parle très souvent du titre " Si j'avais de la monnaie" , quand on évoque le groupe New Skool. Mais, il faut rappeler que plusieurs projets sont sortis après leur classique. On pense notamment à l'album "FORCE TRANQUILLE" et au maxi single "GÉNÉTION HIP - HOP" . Le groupe est une légende et son titre "Si j'avais de la monnaie" est un classique. Ce titre continue de tourner dans les radios 18 ans après sa sortie. Et, le public continue de l'apprécier, comme se fût le cas le 17 Août dernier, pendant le concert dédié à la célébration du 59ème anniversaire d'indépendance de la République gabonaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.