Congo-Brazzaville: Journée mondiale de la contraception - Des séances de sensibilisation organisées dans les marchés

Les activités ont été initiées à Pointe-Noire par l'Association congolaise pour le bien-être familial (ACBEF), dans le cadre de la célébration de l'événement, le 26 septembre, sur le thème « C'est ta vie. C'est ta responsabilité ».

Les membres et volontaires de l'ACBEF ont mis à profit la journée pour sensibiliser la population en général et les jeunes en particulier aux différents modes de contraception afin d'éviter des grossesses précoces, non désirées et à risque.

Ainsi, au marché de la Liberté en face de l'église catholique Saint Jean- Bosco, au Grand marché et au marché de l'OCH, les membres de l'ACBEF ont déployé des stands où ont été exposés les différents produits contraceptifs et les flyers délivrant des messages sur la contraception. Tour à tour, les visiteurs, tout âge confondu, ont été édifiés sur les méthodes contraceptives modernes par Espoir d'Almeda, du point focal Mouvement action des jeunes de Pointe-Noire; Prince Poaty, volontaire de l'ACBEF; et les autres membres de cette association.

Les orateurs ont indiqué que l'utilisation régulière de la pilule, les injectables, l'implant, le stérilet, les spermicides, la pilule d'urgence et les préservatifs masculins et féminins sont, entre autres, les différents moyens de contraception. En expliquant leur usage et les différents avantages, ils ont ajouté que ces produits et méthodes évitent aux jeunes filles d'avoir des grossesses indésirées, permettent aux couples de planifier les naissances et d'avoir un enfant au moment voulu. Toutefois, ils ont exhorté les utilisatrices à consulter toujours une sage-femme au moment opportun pour avoir la bonne information.

La contraception permet la prévention d'une grossesse. Certes, des pesanteurs culturelles, celles liées aux coutumes et aux principes religieux, subsistent encore mais force est de constater que d'année en année, la population prend conscience du risque de contracter des grosses indésirées, rapprochées ou à risque qui entraînent de nombreuses conséquences dans les familles, a dit Klément Mvembé, coordonnateur de l'ACBEF à Pointe-Noire.

Signalons que cette association a vu le jour, il y a près de trente ans, et œuvre inlassablement pour l'amélioration de la santé sexuelle et de la reproduction en République du Congo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.