Tunisie: Législatives 2019-Gafsa - Tounes Okhra promet de mettre en œuvre un nouveau modèle de développement comme alternative à la filière économique du phosphate

Gafsa — Les candidats de la liste de coalition "Tounes Okhra" (Une autre Tunisie) dans la circonscription de Gafsa se sont rendus ce dimanche à la ville de Metlaoui, où Mongi Dhouahri, tête de liste et ses colistiers sont allés à la rencontre des électeurs pour distribuer leur programme électoral et visiter plusieurs quartiers de la ville.

Présentant son programme électoral, Mongi Dhouahri a déclaré à l'agence TAP, que la priorité sera accordée à la mise en œuvre d'un nouveau modèle de développement à Gafsa centré sur la diversification de la plateforme économique de la région et ce comme alternative à la filière économique du phosphate.

Un nouveau modèle de développement pour Gafsa est possible si l'Etat change de politique à l'égard de la région et opte pour une stratégie privilégiant les activités agricoles, soutient le candidat. Il s'agit, selon lui, d'encourager la mise en valeur des terres, de mobiliser les ressources hydriques et d'en optimaliser l'exploitation et de traiter les causes de la surexploitation des nappes phréatiques tout en procédant à la régularisation du dossier des terres domaniales.

Pour le candidat tête de liste, il y a lieu également de créer un climat propice à l'investissement dans le gouvernorat de Gafsa à travers notamment la réhabilitation du réseau routier et des pistes et la création d'un Commissariat régional du tourisme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.